Vol de cocaïne au port, les commanditaires protégés par…

Selon Libération, ils sont protégés par les personnes arrêtées dans cette affaire qui refusent de coopérer.

Interrogé par les limiers, Daouda Bâ, un consommateur de drogue arrêté avec 719 grammes de cocaïne, balance son dealer : Beydi Thior. Ce dernier révèle que la drogue lui a été remise par un de ses amis : Ousmane Barry.

Informaticien, Barry confie aux enquêteurs qu’il a trouvé la drogue dans un ordinateur qu’il réparait. Et il refusait de livrer le nom du client pour lequel il réparait l’ordinateur.

Le journal croit savoir qu’ils sont des seconds couteaux qui protègent le ou les auteurs du vol. D’autant que le Parquet vise X, jusque-là non identifié, pour soustraction de drogue saisie dans l’enceinte du Port de Dakar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.