fbpx

Violence sur les enfants: HRW et PPDH pointe du doigt les daaras

Le rapport human rights watch et ppdh 2017-2018 informe qu’une partie des enfants du Sénégal vie dans la terreur.

Ce rapport pointe du doigt les écoles coraniques communément appelés Darra qui imposent aux enfants la mendicité comme outil de subsistance.

Dans ce rapport conjointement publié hier , par ces deux organisations de défense des droits humains (HRW-PPHD), il est fait état de décès de 16 enfants talibés sur la période de 2017-2018, des suites de passages à tabac , d’actes de négligences ou d’une mise en danger par certains maîtres coraniques dans leurs Daara.

L’ong estime à plus de 100 milles le nombre d’enfants talibés au Sénégal qui sont forcés par leurs maîtres à mendier chaque jour.

A l’approche de la journée internationale de l’enfant africain qui sera célébrée le 16 juin, le gouvernement sénégalais devrait de toute urgence prendre des mesures pour protéger les enfants talibés des abus et de la mendicité forcée et aussi traduire en justice les auteurs de ces actes.

Les organisations demandent aussi au gouvernement sénégalais de réglementer et d’inspecter les daraa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.