fbpx

VACCINATION OBLIGATOIRE DANS LE MILIEU PROFESSIONNEL : LE MINISTRE DU TRAVAIL RECADRE LES EMPLOYEURS

Avec la recrudescence des cas positifs au coronavirus et la virulence du variant Delta certains employeurs ont voulu prendre les devants et ont jugé nécessaire d’imposer la vaccination obligatoire à leurs salariés, sous peine de sanction.

Ces employeurs ont été rappelés à l’ordre par le ministre du Travail.
En effet, à travers une note d’information datée de ce lundi 2 août, Samba Sy désavoue la partie du patronat qui veut faire de la vaccination une obligation chez les travailleurs.

Le ministère en charge du Travail s’est opposé à la volonté de certains chefs d’entreprises (publiques et privées) d’interdire l’accès aux travailleurs ne disposant pas de carnet de vaccination contre la Covid-19.

Cette sortie du ministère fait suite aux communiqués des sociétés Senelec  et Ba Eau Bab, spécialisée dans la commercialisation de l’eau minérale, demandant à leurs employés de se faire vacciner pour poursuivre leurs activités.

Ainsi, le ministère précise qu’à l’état actuel de la législation sénégalaise aucune disposition ne rend obligatoire la vaccination. Il souligne que ces procédés,  » discriminatoire et attentatoires  » aux droits des travailleurs, sont dépourvus de fondement juridique. Par conséquent, le ministère indique le pouvoir d’organisation du travail de même que l’obligation de garantir la sécurité et la santé des travailleurs ne sauraient conférer à l’employeur la possibilité de refuser l’accès de l’entreprise à un travailleur au motif qu’il ne s’est pas fait vacciner.

Face à cette situation, l’autorité administrative recommande aux employeurs de privilégier la sensibilisation et le dialogue au niveau interne en s’appuyant sur les instances comme le collège des délégués du personnel, le comité interne de dialogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *