fbpx

VACCIN ANTI-COVID : LE SÉNÉGAL DISPOSE DE 7,7 MILLIARDS POUR CRÉER UNE UNITÉ DE PRODUCTION DE VACCINS CONTRE LE COVID-19

 

Une  convention globale de 6,75 millions d’euros soit 7,7 milliard FCFA a été signée, vendredi 9 juillet 2021, entre l’Etat du Sénégal et la Banque européenne d’investissement (BEI) pour la mise en place d’une usine de production de vaccins contre le Covid-19. Le montant va financer  la réalisation d’études de faisabilité technique et la préparation d’un pole de production régionale au sein de l’Institut  Pasteur de Dakar. L’initiative est soutenue par le Gouvernement du Sénégal et les partenaires financiers internationaux.

Le financement non remboursable comprend 4,75 millions d’euros de la Commission européenne et de la Banque européenne d’investissement (BEI), 200.000 euros  de l’Allemagne et 1,8 million d’euros de la France.  La construction de la nouvelle usine devrait commencer cette année, avec une production de 25 millions de doses de vaccin par mois d’ici la fin de l’année 2022.

« La Banque européenne d’investissement est heureuse de soutenir des études de faisabilité technique et de préparation de projets pour la première usine africaine de fabrication de vaccins contre la COVID-19 à l’Institut Pasteur de Dakar. Au cours des prochains mois, nous intensifierons la coopération avec le gouvernement sénégalais et les partenaires financiers, techniques et pharmaceutiques internationaux pour débloquer des financements à grande», a déclaré M. Ambroise Fayolle, Vice-président de la Banque européenne d’investissement.

“Considéré comme l’un des rares pays du continent ayant les capacités de devenir un pôle de fabrication de vaccins en Afrique », le Sénégal va bénéficier de la collaboration de la société financière internationale (IFC) pour produire des vaccins anti-Covid-19.

A cet effet, l’IFC et quatre autres institutions (l’Agence française de développement, la Société de financement du développement international des États-Unis, la Commission européenne et la Banque européenne d’investissement) se sont engagées ce 9 juillet à décaisser 14 millions de dollars, soit 7,7 milliards FCFA, de subventions couplées à un appui supplémentaire en faveur de l’institut pasteur de Dakar.

Cet accompagnement vise à financer la construction d’une nouvelle unité de production de vaccins, notamment contre la Covid-19 au sein de l’institut. Un projet évalué à 200  millions de dollars, soit plus de 111 milliards FCFA,  et cofinancé par le fonds global d’affectation spéciale du Japon (Comprehensive Japan Trust Fund, CJTF).

Cette initiative à terme va accroître l’approvisionnement du continent en vaccin contre la Covid-19 et réduire la dépendance de l’Afrique vis-à-vis de l’occident sur ce pan, quand on sait qu’elle importe 99 % de ses vaccins.

Notons que ce projet vise également à outiller l’institut pasteur de Dakar en vue produire localement 60% des vaccins administrés en Afrique d’ici 2040.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *