fbpx

Travaux du Ter :Les populations de Hann village vivent un calvaire

Les habitants de Hann-Village vivent un véritable calvaire. Depuis quelques semaines, les déplacements des réseaux de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) imposés par les travaux du Train express régional (Ter) ont freiné l’évacuation des eaux usées. Et, selon Le Témoin, les populations menacent de se faire entendre.

L’intensité des eaux refoulées par le réseau défectueux est telle que les rejets polluants et nauséabonds les bouches d’égout et les regards débordent s’infiltrent et librement au niveau des rues de la localité et dans les chambres des maisons. Pire, les pluies diluviennes d’hier ont fait déborder le vase des eaux usées pour aggraver la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.