fbpx

TRAITEMENT COVID-19 DANS LES CTE PRIVÉ : L’OXYGÈNE DEMEURE PAYANT MALGRÉ L’ANNONCE DE LA GRATUITÉ

 

COVID-19

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a officiellement annoncé, ce mardi, la gratuité de l’oxygène médical pour la bonne prise en charge des malades de Covid-19 dans les cliniques privées ayant des Cte.

«Sur instructions du président Macky Sall, l’Etat prendra désormais en charge l’approvisionnement en oxygène des cliniques privées ayant des Cte. Par conséquent, l’oxygène ne sera plus facturé aux patients des cliniques privées», avait-il fait savoir, indiquant que cela va largement soulager les malades hospitalisés dans le privé.

Une annonce qui ne semble pas être entendue par les fournisseurs de gaz. Car la société Sahel Gaz continue toujours de vendre ses bouteilles d’oxygène au prix fort, malgré la très forte demande.

Selon le journal «Le Témoin», la Clinique du Golf, spécialisée dans la chirurgie cardiaque (cœur et vaisseaux) et très engagée dans la prise en charge des malades de Covid-19, s’est fait livrer six bouteilles d’oxygène pour une facture de 424 000 F Cfa, soit environ 70 000 F Cfa l’unité. Et comme la gratuité n’existe, pour le moment, que de nom, un malade a été obligé de payer sur place le prix de l’oxygène pour sa survie.

«Malgré le coût élevé de l’oxygène, cette clinique réputée m’a sauvé la vie, mais j’ai dû acheter moi-même mon oxygène ! Nous souhaitons que cette gratuité soit appliquée pour d’autres malades qui n’ont pas les moyens», a plaidé ce rescapé de la Covid-19 dans les colonnes du journal «Le Témoin».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *