fbpx

 

 

 

Après une longue trêve, due certainement aux nombreuses arrestations opérées ces derniers temps, le trafic de faux billets semble reprendre ses aises au pays de la terranga.

En effet, le Groupe de recherche et d’interpellation (GRI) a mis la main sur la somme colossale d un milliard et demi de francs CFA en billets noirs à Yenne , il y a de cela environ une dizaine de jours.

Selon  le quotidien Libération,  suite à une information relative à un réseau d’altération de signes monétaires entre Dakar et Thiès, le GRI a diligenté une enquête dans l’optique  déterminer le circuit du trafic de faux billet .

C’est ainsi qu’un élément du GRI a réussi à infiltrer ladite bande et recueillir le maximum d’indices permettant de corroborer l’existence de ses activités délictuelles. Par la suite, indique le journal, les enquêteurs ont découvert que le nommé O. Ba détenait, chez lui, à Yenne, un important stock de billets noirs et avait sollicité les services de G. Seck pour trouver un technicien afin de les laver.

Après avoir identifié tous les membres du réseau, le GRI est passé à l’action et a arrêté 7 personnes. La perquisition effectuée chez O. Ba a permis de découvrir des billets noirs constitués en coupures de cinquante, cent et 500 euros.

Pour rappel, en janvier dernier, une saisie d’un même montant avait été effectuée à Dakar, au quartier des Mamelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *