fbpx

touba

 

 

Serigne Abdou Samath Mbacké Cheikouna abandonne le navire de Ousmane Sonko pour de meilleures horizons nous fait-il savoir. Le petit-fils de Serigne Abdou Lahad Mbacké, 03ème défunt khalife de Serigne Touba, a détaillé les motifs de sa nouvelle décision consistant à joindre l’Alliance Pour la République.

 » J’ai pris aujourd’hui l’engagement de soutenir le président Macky Sall. Il m’a expliqué ses ambitions et ses projets pour la jeunesse particulièrement celle de Touba. Sur sa demande, j’ai accepté de l’accompagner dans sa politique », a-t-il justifié après son ralliement au parti au pouvoir.

Revenant sur son divorce avec le leader des « Patriotes » lors de son point de presse tenu ce dimanche à Touba, Serigne Abdou Samath Mbacké fils de Serigne Cheikhhouna Abdou Lahad se dit très déçu de son compagnonnage avec Ousmane Sonko. Le chef religieux dit ne pas vouloir entrer dans les détails nous renseigne seneweb.

 » Ousmane Sonko n’a pas encore rendu visite à Serigne Mountakha Mbacké alors que le khalife général des mourides a mené une médiation avec les autorités religieuses pour le tirer d’affaire. Mais il a préféré maintenant aller féliciter d’autres personnes « , déplore-t-il.

Selon des sources de Seneweb, le compagnonnage entre Serigne Abdou Samath Mbacké Cheikouna et Ousmane Sonko n’a pas duré le temps d’une rose. Le Mbacké Mbacké avait déposé ses baluchons au parti Pastef/Les patriotes quelques mois auparavant. Mais il a embarqué ce Samedi  dans le navire des républicains.

 

La dévotion pour barrer la route au coronavirus. C’est le sens du « ndigel » (instruction) du Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Le guide religieux a ordonné la tenue de séances de prières, et de lectures du Saint Coran, dans le respect strict des mesures barrières. Ce, à compter de ce lundi, 1 février jusqu’au vendredi 12, du même mois.

Les chefs religieux multiplient les messages dans le cadre de la sensibilisation pour lutter contre le coronavirus.

 

 

 

De mars 2020 à janvier 2021, le district sanitaire de Touba a dénombré 1004 cas positifs au coronavirus. Parmi lesquels 644 guéris et 76 décès. La révélation a été faite ce dimanche par le médecin-chef, Dr Maguette Diop à travers le bulletin journalier.

Un décès, 10 nouveaux cas positifs et 12 patients en réanimation
La situation est donc inquiétante à Touba où le district sanitaire a répertorié un décès lié à la Covid-19 dans son rapport journalier de ce dimanche.

Le virus poursuit aussi sa progression dans la ville sainte. 10 nouveaux cas positifs dont 07 communautaires y ont été recensés par le médecin-chef et son personnel. 12 patients sont admis en réanimation.

A Khelcom, ils sont des centaines, voire des milliers de disciples mourides venus des quatre coins du monde pour répondre à l’appel de Serigne Cheikh Saliou MBACKE, le Khalif de la famille de Serigne Saliou dernier fils-Khalif de Serigne Touba

La récolte du mil communément appelé en Wolof « NGOB » accueille des hommes et des femmes engagés, des personnes âgées comme des adultes, toutes les ressources de toutes les classes sociales sont animés de foi pour servir le saint homme. Ces disciples qui ont pris d’assaut cette immense ferme agricole exécutent la dernière étape d’un long processus agricole qui produit chaque année des milliers de tonnes de graines

Armés d’accessoires de fabrication artisanale plus connus sous le nom de  » Ngobane » (nom dérivé de « Ngobe » qui veut dire moisson), ces disciples mourides dont certains disposent de logistiques plus sophistiquées pour se lancent chacun dans son fort interieur le défi d’être le meilleur serviteur du guide

Des xassidas psalmodiés rythment leur travail dans la ferveur mouride qui ne laisse aucune place aux retardataires à l’image de ce monsieur obligé de se contenter du peu qu’il trouve sur place pour faire son « Barkelou ».  Se lamentant, cet homme d’environ cinquante ans, venant de Dakar, arrive dans les champs vers les coups de neuf heures. Il nous livre qu’en seulement 120 minutes dans le daara 10 des 15 que compte Khelcom la mission est déjà accomplie. « Légitime » selon FALLOU GALASS SYLLA prêcheur à la télévision Lampe Fall TV, « A l’image d’une équipe de football, ce daara porteur du dossard numéro 10 doit montrer sa particularité, notamment dans l’engagement, la rapidité et l’efficacité ».

Une prouesse apparemment incorporé dans l’état d’esprit de ces talibés, majoritairement disciples de  » Borome Gawaane ».   »

C’est de coutume pour ce daaras qui termine premier chaque année la tâche qui lui est confiée martèle SERIGNE CHEIKH ANTA MBACKE, porte-parole de Darou Salam. Serigne Cheikh est chargé de délivrer un message de remerciement à l’encontre de ces vaillants disciples. Le message bien reçu rassure et galvanise tous ceux qui sont venus chercher la gratitude de SERIGNE TOUBA

IBRAHIMA KHALIL DIENG (Khelcom )

Africa7RdioTV

Encore un suicide qui vient s’ajouter à la longue liste des personnes qui se sont données la mort au Sénégal cette année.

En mission dans la ville sainte de Touba, un sapeur pompier a été retrouvé mort dans sa chambre. Marié et père de deux enfants, il a été retrouvé pendu, informe la radio Rfm. Pour l’instant, les raisons qui l’ont poussé à faire cet acte n’ont pas été révélées.

Nous y reviendrons.