fbpx

tottenham


Plusieurs des clubs impliqués dans la Super Ligue ont trouvé un accord avec l’UEFA. 5% de leurs revenus européens de la saison prochaine seront bloqués.

La sanction est tombée. Comme le rapporte le journaliste Rob Harris, 9 des 12 clubs impliqués dans l’initiative Super Ligue viennent d’être sanctionnés par l’UEFA, et ont accepté cette sentence. Ainsi la saison prochaine, Arsenal, Chelsea, Manchester United, Manchester City, Tottenham, Liverpool, l’Atlético Madrid, l’Inter Mian et le Milan AC verront 5% de leurs revenus européens être bloqués par l’instance.

Le Real Madrid, le Barça et la Juventus auraient refusé cette proposition, et passeront donc par la case discipline avec l’UEFA, ultérieurement.

Cette sanction fait également suite à une information révélée par L’Equipe un peu plus tôt. La réforme prévue de la Ligue des Champions à partir de 2024, prévoyant deux tickets supplémentaires pour la C1 favorisant les gros clubs, devrait être revue. Cette mesure serait ainsi supprimée, obligeant les gros clubs à se qualifier pour la C1 via leur championnat.


José Mourinho n’est plus l’entraîneur de Tottenham. Ce lundi, les Spurs ont annoncé qu’ils se séparaient du « Special One » débarqué en novembre 2019 pour remplacer Mauricio Pochettino. Le Portugais quitte de nouveau un club sur un échec et voit sa cote en prendre encore un sérieux coup. Ryan Mason prend en charge l’équipe par intérim.

Un échec de plus qui commence à faire tâche. Arrivé en novembre 2019 pour reprendre les rênes d’un Tottenham en perte de vitesse depuis la finale de Ligue des champions, José Mourinho n’est déjà plus l’entraîneur des Spurs. Le club de Londres a officialisé ce lundi le départ du coach portugais avant la fin d’une saison ô combien pénible pour les coéquipiers d’Harry Kane. Le tout à six jours d’une finale de Carabao Cup qui pourrait sauver quelque peu leur année.

Malgré un début de saison prometteur, les Spurs ont fini par rentrer dans le rang. Septième à cinq points de la quatrième place qualificative, Tottenham semble avoir perdu la main dans cette course effrénée vers l’Europe. Dévitalisés et lessivés par le management du Portugais, les joueurs du club londonien semblent aussi avoir perdu leur envie habituelle. Fatigués également par la communication de leur entraîneur et le rejet du personnage par ses fans, les dirigeants de Tottenham ont décidé de couper court.

Pour Mourinho, c’est un nouveau désaveu anglais. Depuis 2015, le « Special One » s’est transformé en « Fired One », en étant mis dehors par Chelsea (décembre 2015), Manchester United (décembre 2018) et Tottenham (2021). Le tout sans trophée cette fois-ci, une première depuis son départ de Porto en 2004. Preuve que « l’ère Mourinho » touche définitivement à sa fin ? Avec lui, il ne faut jamais jurer de rien…

Qui pour affronter Liverpool en finale de la Ligue des champions, le 1er juin prochain à Madrid, au Wanda Metropolitan ? Il ne reste qu’un billet à valider, il se joue ce mercredi soir, entre l’Ajax et Tottenham. A l’aller, les Amstellodamois ont réussi la performance de gagner à Londres (1-0). Un de plus dans cette campagne de C1. Il en faudra peut-être un autre, à Amsterdam, pour éliminer les Spurs. S’ils n’ont pas souvent penché de leur côté depuis l’entame du tournoi, cette fois les bookmakers de France y croient.

L’Ajax en ballotage favorable après l’aller à Londres

Ce devrait être très serré, mais le club néerlandais est donné gagnant à la cote moyenne de 2,3, contre 3,06 le succès des Anglais et le match nul à 3,65. Un score de parité qui ressort toutefois en première évidence, sur le marché du score précis le plus envisagé ; l’Ajax et Tottenham dos à dos, 1-1 au bout des 90 minutes initiales vaut une cote moyenne de 6,14. Comprendre que 6,14 euros sont à gagner pour un de misé. Ce scénario est clairement le plus probable, suivi d’un succès 2-1 des hommes d’Erik ten Hag, à 7,9 contre un.