fbpx

Saër Kébé Apologie au terrorisme

Le juge de la Cour d’appel de Dakar a confirmé hier lundi, le jugement rendu par le tribunal de première instance. L’étudiant en 2e année à l’Institut d’Administration et de management (IAM) a été tout simplement acquitté.

Le procureur qui avait contesté le verdict, avait interjeté appel après le jugement de première instance. L’ancien pensionnaire de Rebeuss et élève du lycée Demba Diop (au moment des faits) a eu la chance de voir la Cour d’appel reconduire la même sentence qu’en première instance.

Maintenant, le parquet général a un délai de six jours pour se pourvoir en cassation. Pour rappel, en 2014, le jeune élève au lycée Demba Diop avait proféré des menaces contre l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal sur les réseaux.

Une menace prise au sérieux par les autorités qui ont diligenté aussitôt une enquête. C’est une armada de voitures blindées qui était déployée lors de l’arrestation de Saër Kébé. Depuis des années, il croupissait en prison pour les crimes d’apologie au terrorisme, acte de terrorisme et menace terroriste.