fbpx

juge

Le juge de la Cour d’appel de Dakar a confirmé hier lundi, le jugement rendu par le tribunal de première instance. L’étudiant en 2e année à l’Institut d’Administration et de management (IAM) a été tout simplement acquitté.

Le procureur qui avait contesté le verdict, avait interjeté appel après le jugement de première instance. L’ancien pensionnaire de Rebeuss et élève du lycée Demba Diop (au moment des faits) a eu la chance de voir la Cour d’appel reconduire la même sentence qu’en première instance.

Maintenant, le parquet général a un délai de six jours pour se pourvoir en cassation. Pour rappel, en 2014, le jeune élève au lycée Demba Diop avait proféré des menaces contre l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal sur les réseaux.

Une menace prise au sérieux par les autorités qui ont diligenté aussitôt une enquête. C’est une armada de voitures blindées qui était déployée lors de l’arrestation de Saër Kébé. Depuis des années, il croupissait en prison pour les crimes d’apologie au terrorisme, acte de terrorisme et menace terroriste.

Le parti Pastef (opposition) retrouve deux de ses cadres. Le coordonnateur de Pastef Dakar, Abass Fall et l’administrateur dudit parti, Birame Souley Diop vient de recouvrer la liberté. L’infirmation a été donnée par Guy Marius Sagna qui fait face à la presse présentement.
Ce dernier , ainsi que ses acolytes  Assane Diouf et Clédor Sène, ont été libérés hier au cour de l’après-midi.

Pour rappel, Abass Fall et Birame Souley Diop ont été arrêtés à la veille de l’interpellation du leader de Pastef Ousmane Sonko. Ils étaient inculpés il y a plus d’un mois, pour des faits de « diffusion de fausses nouvelles, diffusion de messages contraires aux bonnes mœurs », une des conséquences de l’affaire opposant leur leader, Ousmane Sonko, à la jeune masseuse Adji Sarr, l’accusant de viols répétés et menaces de mort.

C’est  le site Libération online qui donne l’information;  Guy Marius Sagna, Assane Diouf et Clédor Sène viennent d’obtenir une liberté provisoire.

Le parquet devrait communiquer dans les prochaines heures sa décision concernant les demandes introduites par Birame Soulèye Diop, Abass Fall, ainsi que les 19 manifestants arrêtés en marge de la convocation avortée d’Ousmane Sonko à la Section de recherche.

Pour rappel Ils sont poursuivis pour menace de trouble à l’ordre public, et actes de nature à troubler l’ordre public.

Guy Marius Sagna, Clédor Sène, Assane Diouf, Birame Soulèye Diop, Abass Fall et Cie vont être entendus, dans le fond par le Doyen des juges qui va examiner les demandes de liberté provisoire déposée par leurs avocats.

En détention depuis le 23 février dernier, l’activiste Guy Marius Sagna, coordonnateur du mouvement Frapp / France, avait été  interpellé pour association de malfaiteurs, provocation aux crimes et délits, et organisation d’un mouvement insurrectionnel. Il sera auditionné en même temps que les autres personnes arrêtées dans l’affaire Ousmane Sonko dont Assane Diouf et Clédor Sène.

Les auditions se poursuivront demain mardi, concernant les 24 personnes placées sous mandat de dépôt en marge de l’affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko. En effet, après l’audition de Guy Marius Sagna et Cie, le magistrat instructeur fera face à Birame Soulèye Diop et Abass Fall, respectivement administrateur et responsable du parti Pastef / Les Patriotes,  qui eux sont inculpés  pour association de malfaiteurs, complicité de diffusion de contenus contraires aux bonnes mœurs, menace de voie de fait et violence.

Selon Les Échos et L’Observateur qui reviennent sur ce dossier dans leurs éditions du jour, ils pourraient être libres dans les prochaines heures, dans le sens de l’apaisement qui a suivi les violentes manifestations qui ont éclaté début mars.