fbpx

conseil des ministres

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES
Le Président de la République a pris les décisions suivantes :
Monsieur Aliou NDIAYE, Conseiller en Planification, matricule de solde n° 518 985/F, précédemment Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, est nommé Secrétaire général du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.
Monsieur Souleymane DIALLO, Ingénieur Statisticien-Economiste précédemment Conseiller Technique au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, est nommé Coordonnateur de la Direction générale de la Planification et des Politiques économiques au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, en remplacement de Monsieur Serigne Moustapha SENE, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Serigne Matar KA, titulaire d’un Doctorat d’Etat en urbanisme et aménagement du territoire, est nommé Directeur de la Régulation et du Suivi des Politiques de Logement à la Direction générale de la Construction et de l’Habitat au Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, en remplacement de Monsieur Abdou Diouf NDIAYE, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Khalidou SOKOMA, Professeur de l’Enseignement secondaire, matricule de solde n° 695 749/J, est nommé Directeur du Centre national de Formation et d’Action, en remplacement de Monsieur Mohamet Lamine CISSE admis à faire valoir ses droits à une pension retraite.

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé, ce mercredi 12 mai 2021, le Conseil des Ministres, au Palais de la République.
A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a présenté ses meilleurs vœux à la Oumah Islamique à l’occasion de la célébration de la Korité, marquant la fin du mois béni de Ramadan.
Le Président de la République prie, avec la Nation, pour un Sénégal de paix, de stabilité et de prospérité.
Le Chef de l’Etat souligne que cette année, la Korité coïncide avec la Fête de l’Ascension et adresse ses chaleureuses félicitations à la communauté chrétienne. La célébration de ces deux fêtes marque un symbole du dialogue interreligieux, qu’il convient de consolider en permanence.
Abordant la question liée aux prochaines élections territoriales, le Président de la République a informé le Conseil, avoir pris le décret n°2021-562 du 10 mai 2021 fixant au 23 janvier 2022, la date du scrutin pour le renouvellement général du mandat des conseillers départementaux et municipaux.
Le Chef de l’Etat demande, à ce propos, au Gouvernement de prendre toutes les dispositions nécessaires à la bonne tenue des élections territoriales à la date ainsi fixée.
Sur le suivi du Programme d’Urgence pour l’Insertion socio-économique et l’Emploi des Jeunes, le Président de la République informe le Conseil avoir présidé, le samedi 08 mai 2021, un séminaire gouvernemental élargi, qui a consacré le lancement effectif des opérations de recrutement, ainsi que le déploiement des formations et des financements projetés.
Le Chef de l’Etat demande, dans cette dynamique, au Ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion d’accélérer l’installation, sous la direction des préfets, des Pôles Emploi-Entreprenariat dans les départements, en vue d’asseoir le dispositif intégré d’accueil, d’orientation, d’accompagnement et de financement des jeunes avec une forte implication des maires et des associations de jeunes.
A signaler que les jeunes doivent se présenter physiquement au niveau des pôles emploi- entreprenariat ou s’inscrire directement sur la plateforme numérique mis en place.
Le Président de la République demande, dans cet élan, aux Ministres en charge de l’Emploi, du Travail, des Finances et de l’Economie, d’organiser, dans les meilleurs délais, une large concertation avec le secteur privé, afin d’opérationnaliser la nouvelle doctrine de la convention Etat-Employeurs, qui permettra la création de 20.000 emplois aidés au moins.
Le Chef de l’Etat invite, par ailleurs, le Ministre en charge des infrastructures, à entreprendre la relance des travaux de réhabilitation de la route des Niayes. Cette route, qui relie Thiaroye-Yeumbeul et Malika, doit intégrer l’assainissement et l’éclairage public des quartiers polarisés.
Sur l’urgence de la relance de l’industrie culturelle, le Président de la République rappelle que ce secteur constitue une priorité majeure.
Dans le contexte de pandémie Covid-19 où les acteurs culturels ont été fortement touchés, le Président de la République a décidé, outre l’assistance régulière de l’Etat, de faire engager la relance durable du secteur culturel.
Le Président de la République invite, dans cette perspective, les Ministres en charge de la culture, des finances, à examiner dans les meilleurs délais, les modalités de révision de la fiscalité sur les entreprises et activités culturelles.
Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Chef de l’Etat demande, au Ministre de l’Enseignement supérieur, de prendre toutes les dispositions avec le Ministre des Finances et du Budget, afin de renforcer les ressources financières nécessaires au développement de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), au fonctionnement adéquat des espaces numériques ouverts (ENO), ainsi qu’à la dotation des étudiants en ordinateurs et matériels pédagogiques adaptés.
Le Président de la République demande, en outre, au Ministre de l’Enseignement supérieur d’engager un audit général du fonctionnement de l’UVS, dans le cadre de l’évaluation des concertations nationales sur l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation.
Le Chef de l’Etat rappelle, enfin, l’urgence de faire appliquer le décret n° 2021-536 du 04 mai 2021 interdisant l’utilisation par les opérateurs de tout système de filtrage, qu’il soit logique, physique ou technique de réception des appels vers le service client commercial ou technique, y compris les automates, notamment, les serveurs vocaux interactifs.
Le Président de la République a clos sa communication sur son agenda diplomatique.
AU TITRE DES COMMUNICATIONS
– Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives présidentielles ;
 – Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur la situation d’exécution budgétaire 2021 ;
– Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale ;
– Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale a fait une communication sur la situation épidémiologique (COVID 19) ;
– Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait une communication sur la préparation de la campagne agricole 2021-2022 ;
 – Le Ministre auprès du Président de la République, en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent a fait une communication sur l’exécution des projets et réformes phares du PSE.
AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES
Le Président de la République a pris les décisions suivantes :
Monsieur Aliou NDIAYE, Conseiller en Planification, matricule de solde n° 518 985/F, précédemment Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, est nommé Secrétaire général du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.
Monsieur Souleymane DIALLO, Ingénieur Statisticien-Economiste précédemment Conseiller Technique au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, est nommé Coordonnateur de la Direction générale de la Planification et des Politiques économiques au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, en remplacement de Monsieur Serigne Moustapha SENE, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Serigne Matar KA, titulaire d’un Doctorat d’Etat en urbanisme et aménagement du territoire, est nommé Directeur de la Régulation et du Suivi des Politiques de Logement à la Direction générale de la Construction et de l’Habitat au Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, en remplacement de Monsieur Abdou Diouf NDIAYE, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Khalidou SOKOMA, Professeur de l’Enseignement secondaire, matricule de solde n° 695 749/J, est nommé Directeur du Centre national de Formation et d’Action, en remplacement de Monsieur Mohamet Lamine CISSE admis à faire valoir ses droits à une pension retraite.

Fait à Dakar, le 12 mai 2021

Le Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires,Porte-Parole du Gouvernement  Oumar GUEYE

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES
Le Président de la République a pris les décisions suivantes :
Monsieur Pape Abdou CISSE, Administrateur civil principal de classe exceptionnelle, est nommé Président du Conseil d’Administration de l’Institut islamique de Dakar ;
Monsieur El hadji Seck Ndiaye WADE, est nommé Président du Conseil d’Administration du Fonds d’Entretien Routier autonome (FERA) ;
Monsieur Mamadou SENE, Ingénieur géologue de conception, précédemment Administrateur du Fonds d’Entretien routier autonome, est nommé Directeur général du Fonds d’Entretien Routier autonome (FERA).
Fait à Dakar le 05 mai 2021
Le Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, Porte-Parole du Gouvernement
Oumar GUEYE

 

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé le Conseil des Ministres, au Palais de la République, ce mercredi 05 mai 2021.
A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a abordé les questions liées au climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures.
A ce propos, le Président de la République est revenu sur la remise des cahiers de doléances des centrales syndicales, le 1er mai 2021.
Le Chef de l’Etat, s’est félicité de l’esprit républicain et constructif des travailleurs du Sénégal ainsi que des responsables des centrales syndicales.
Le Président de la République demande, à chaque membre du Gouvernement, d’examiner avec diligence, en fonction de ses attributions, les points de revendication évoqués dans les cahiers de doléances, afin d’y apporter les réponses appropriées en relation avec le Ministre en charge du Travail.
Le Chef de l’Etat rappelle, par ailleurs, à chaque ministre sectoriel, l’impératif de rencontrer, au moins une fois par trimestre, les organisations syndicales de son département afin d’assurer la prise en charge optimale des revendications dans le respect des engagements de l’Etat et des équilibres budgétaires et financiers.
Le Président de la République rappelle que le dialogue social demeure une méthode de travail du Gouvernement et saisit l’occasion pour féliciter le Haut Conseil du Dialogue social, au regard du travail remarquable accompli en vue d’asseoir dans l’anticipation et la conciliation, une culture de dialogue social au niveau de tous les secteurs de la vie économique et sociale.
Le Chef de l’Etat souligne, notamment, l’urgence de renforcer le dialogue social dans la fonction publique, notamment dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’enseignement supérieur, où il est indiqué l’urgence de la finalisation consensuelle des décrets d’application de la loi sur les universités publiques.
Le Président de la République demande, en particulier, au Ministre du Travail, en relation avec le Haut Conseil du Dialogue social, de lui faire parvenir avant le 15 juin 2021, un plan national de renforcement du dialogue social.
Le Chef de l’Etat indique l’impératif de faire du travail une valeur essentielle dans notre marche vers l’émergence. A ce titre, il invite le Gouvernement à accentuer les efforts autour de l’amélioration de la productivité et du développement industriel du pays, mais également de la préservation des emplois, du travail décent et des droits des travailleurs.
Le Président de la République souligne, à cet effet, la nécessité de l’application effective de la convention nationale interprofessionnelle, ainsi que des conventions collectives signées (presse, nettoiement) ou à finaliser (agriculture, élevage, mines, etc.) pour davantage réguler les relations de travail.
Le Chef de l’Etat réitère son attachement à la protection sociale des travailleurs, notamment, ceux évoluant dans les secteurs particuliers (santé, nettoiement, hydrocarbures, mines, presse).
Le Président de la République insiste sur l’impératif de veiller à la liberté de la presse et à la protection du métier de journaliste et des autres professionnels relevant du Code de la Presse.
Le Chef de l’Etat salue l’engagement remarquable de l’administration du travail qui doit être renforcée en terme de moyens juridiques, logistiques et de motivation.
Le Président de la République invite, le Ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions, à finaliser avec le Patronat et les Centrales syndicales, le nouveau pacte de stabilité sociale et d’émergence économique (2021-2025).
Le Chef de l’Etat demande, enfin, au Ministre du Travail d’intensifier la préparation de la tenue, avant la fin de l’année 2021, de la troisième conférence sociale.
Sur l’intensification de la territorialisation des formations, des recrutements et des financements du programme d’urgence pour l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes, le Président de la République rappelle, au Gouvernement, la nécessité de mettre en place une démarche interministérielle inclusive pour atteindre dans un mode Fast Track, les objectifs qu’il a assignés à ce sujet.
Le Chef de l’Etat demande, ainsi, aux Ministres en charge de l’Emploi, de l’Economie et du Travail, d’engager en relation avec les Ministres sectoriels, les opérations spécifiques relatives au recrutement spécial (par département et par commune) des 65000 jeunes ciblés.
Le Président de la République invite, en outre, le Ministre en charge de l’Emploi à procéder à la décentralisation intégrale dans les départements, des dispositifs du Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et Technique (3FPT) et du Fonds de Formation Ecole – Entreprise, le Ministre de la Jeunesse procédera de même avec l’ANPEJ et le Service Civique National.
Le Président de la République a informé le Conseil sa décision de faire de la DER/FJ, le guichet unique de financement de l’autonomisation économique des femmes et des jeunes avec, désormais, la fixation selon des critères économiques et sociaux déterminés, d’une enveloppe globale, indicative des financements destinés à chaque département.
Sur la mobilité urbaine dans la Région de Dakar et de la modernisation du système de transport, le Chef de l’Etat demande au Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, de veiller à la levée de toutes les contraintes liées à l’exploitation commerciale du TER, au plus tard en novembre 2021.
Le Président de la République signale, également, l’urgence de réviser, dès à présent, les plans de circulation dans la capitale, au regard de l’accroissement significatif du parc automobile et des impératifs de sécurité et de modernisation du système de transport avec l’entrée en service du BRT.
Le Chef de l’Etat rappelle, au demeurant, l’impératif de la finalisation juridique, le 15 mai 2021, de la renégociation de la concession de l’Autoroute Dakar-Diamniadio-AIBD et des propositions d’entrée au Capital de la SECCA SA avec le gel jusqu’en 2025 des tarifs de péage sur cet axe.
Le Président de la République indique, enfin, l’urgence de finaliser la régulation globale du secteur des Autoroutes.
Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur son agenda diplomatique.
AU TITRE DES COMMUNICATIONS
– Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives présidentielles ;
 – Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur la situation d’exécution budgétaire 2021 ;
 – Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice a fait une communication sur la mission des experts bissau-guinéens portant sur la renégociation de la convention judiciaire signée à Bissau le 08 janvier 1975 ;
– Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale ;
– Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fait une communication sur le projet de production de vaccins contre la Covid-19 par l’Institut Pasteur de Dakar ;
– Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale a fait une communication sur la situation épidémiologique (COVID 19) ;
– Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait une communication sur les prévisions pluviométriques 2021 et la préparation de la campagne agricole 2021-2022 ;
AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES
Le Conseil a examiné et adopté :
– Le projet de décret modifiant le décret n°96-634 du 18 juillet 1996 abrogeant et remplaçant le décret n°92-1400 du 07 octobre 1992, portant création et organisation de l’Ecole nationale de Développement sanitaire et social ;
– Le projet de décret modifiant le décret n°2011-662 du 1er juin relatif au statut particulier des fonctionnaires de l’Administration générale des collectivités territoriales ;
– Le projet de décret portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement du Centre national de la Fonction publique territoriale et de la Formation ;
– Le projet de décret abrogeant et remplaçant le décret n°2011-660 du 1er juin 2011 fixant le régime commun des concours prévus pour l’admission dans les différents corps de fonctionnaires des collectivités territoriales.
AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES
Le Président de la République a pris les décisions suivantes :
Monsieur Pape Abdou CISSE, Administrateur civil principal de classe exceptionnelle, est nommé Président du Conseil d’Administration de l’Institut islamique de Dakar ;
Monsieur El hadji Seck Ndiaye WADE, est nommé Président du Conseil d’Administration du Fonds d’Entretien Routier autonome (FERA) ;
Monsieur Mamadou SENE, Ingénieur géologue de conception, précédemment Administrateur du Fonds d’Entretien routier autonome, est nommé Directeur général du Fonds d’Entretien Routier autonome (FERA).
Fait à Dakar le 05 mai 2021
Le Ministre des Collectivités Territoriales,
du Développement et de l’Aménagement des
 Territoires, Porte-Parole du Gouvernement
Oumar GUEYE

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES
Le Président de la République a pris les décisions suivantes :
Docteur Abibou CISSE, Chirurgien-dentiste, économiste de la santé, précédemment chef de la division maintenance hospitalière à la Direction des Etablissements publics de Santé, est nommé Directeur de l’Etablissement public de Santé de niveau 1 Magatte LO de Linguère, en remplacement du Docteur Abdou SARR.
Monsieur Modou Kane DIAO, Ingénieur statisticien, est nommé Secrétaire général du Fonds de Développement des Transports terrestres au Ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.
Professeur Fallou MBOW, Maitre de Conférences Titulaire à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar/FASTEF, est nommé Inspecteur général de l’Education et de la Formation option Enseignement préscolaire, au ministère de l’Education nationale.
Professeur Mbacké DIAGNE, Directeur de recherche assimilé à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar/CLAD, est nommé Inspecteur général de l’Education et de la Formation option Langues nationales, au Ministère de l’Education nationale.
Monsieur Frédéric François DIONOU, Professeur d’enseignement secondaire, est nommé Inspecteur technique au ministère de l’Education nationale.
Madame Fatou DIOUF, Professeur d’enseignement secondaire, est nommée Inspecteur technique au ministère de l’Education nationale.
Monsieur Papa KANDJI, Inspecteur de l’Enseignement moyen secondaire, est nommé Directeur de l’Enseignement moyen secondaire général au ministère de l’Education nationale, en remplacement de Madame Fatimata BA, appelée à d’autres fonctions.
Monsieur Cheikh Yaba DIOP, Inspecteur de l’enseignement élémentaire, précédemment Inspecteur de l’Education et de la Formation de Saint-Louis Commune est nommé Inspecteur d’Académie de Fatick, en remplacement de Monsieur Mamadou NIANG, appelé à d’autres fonctions.
Madame Penda BA, Inspectrice de l’enseignement moyen secondaire, précédemment Secrétaire général de l’Inspection d’Académie de Dakar, est nommée Inspectrice d’Académie de Louga, poste vacant.
Monsieur Samba DIAKHATE, Inspecteur de l’enseignement élémentaire, précédemment Secrétaire général de l’Inspection d’Académie de Kédougou, est nommé Inspecteur d’Académie de Kolda, en remplacement de Monsieur Mamadou Goudiaby, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
Monsieur Mamadou NIANG, Professeur d’enseignement secondaire, précédemment Inspecteur d’Académie de Fatick, est nommé Inspecteur d’Académie de Kédougou, en remplacement de Monsieur Mamadou Lamine LY, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
Fait à Dakar le 28 avril 2021
Le Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, Porte-Parole du Gouvernement
Oumar GUEYE

 

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé le Conseil des Ministres, ce mercredi 28 avril 2021, au Palais de la République.
A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a présenté ses condoléances les plus attristées aux parents et familles des quatre (04) nouveaux nés, décédés des suites d’un incendie au niveau de l’unité de néonatologie de l’Hôpital Magatte LO de Linguère.
Le Président de la République demande, à ce propos, au Ministre de la Santé et de l’Action sociale, de faire toute la lumière sur cette affaire, qui révèle des dysfonctionnements notables des services, mais également l’impératif de procéder à des réformes urgentes et en profondeur du système de santé dans toutes ses dimensions.
Le Chef de l’Etat indique la nécessité de sanctionner rigoureusement les manquements constatés et de déployer toute l’assistance psychosociale requise aux parents endeuillés.
Le Président de la République invite, en outre, le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, à engager sans délai, en relation avec les Ministres en charge des constructions et de la protection civile, un audit général des infrastructures sanitaires, notamment, les constructions et installations abritant les services et équipements de santé sur l’ensemble du territoire national.
Le Chef de l’Etat demande, par ailleurs, au Ministre de la Santé et de l’Action sociale, de relancer la sensibilisation sur le respect des gestes barrières et du port de masque, ce dernier qui reste une obligation dans les lieux, commerces et transports publics, devra faire l’objet d’une attention particulière et d’un contrôle approprié par les services du Ministère de l’Intérieur.
Abordant la question liée au programme d’urgence pour l’insertion et l’emploi des jeunes, le Président de la République est revenu sur le Conseil Présidentiel pour l’insertion et l’emploi des jeunes, qu’il a présidé le jeudi 22 avril 2021.
A ce propos, le Chef de l’Etat a félicité et remercié l’ensemble des participants et toutes les forces vives de la Nation, pour leurs contributions remarquables qui ont permis le succès de cette importante rencontre.
Le Président de la République a saisi cette occasion pour magnifier l’élan inclusif du Conseil, de même que la maturité et le sens des responsabilités des jeunes qui se sont exprimés au nom des régions, du Conseil national de la Jeunesse et des organisations de jeunes évoluant dans les différents secteurs de la vie économique, académique, sociale et culturelle du pays.
Le Chef de l’Etat rappelle que la jeunesse demeure la force vitale de la Nation. La valorisation de son potentiel reste un défi permanent pour le Gouvernement, à travers l’exécution des politiques publiques dont la territorialisation doit être un principe directeur.
Le Président de la République a, à cet égard, rappelé au Conseil avoir adressé neuf (09) directives au Gouvernement, en vue d’intensifier le déploiement national du Programme d’urgence pour l’Insertion et l’Emploi des jeunes, doté de quatre cent cinquante (450) milliards de FCFA pour les années 2021,2022 et 2023.
Le Chef de l’Etat signale l’urgence de déclencher les opérations de recrutement des soixante-cinq milles (65000) jeunes à partir du mois de mai 2021, après l’adoption par décret du dispositif relatif à la mise en place du Pôle Emploi et Entreprenariat au niveau de chaque département qui, sous l’autorité du Préfet, regroupera la représentation de toutes les entités publiques concernées (ANPEJ, 3FPT, DER/FJ) soutenus par le FONGIP, l’APIX et d’autres structures d’encadrement en fonction des besoins.
Le Président de la République indique la nécessité d’une supervision efficace et d’un suivi-évaluation mensuel des actions du Programme  » XËYU NDAW ÑI ».
Le Chef de l’Etat demande, à ce sujet, aux ministres chargés de l’Emploi et de la Jeunesse, co-présidents du comité permanent du Conseil national pour l’Insertion et l’Emploi des Jeunes (CNIEJ), de réunir tous les quinze (15) jours cette instance, en relation avec les ministres en charge de l’Economie, des Finances, du Ministre Secrétaire général de la Présidence de la République et du Ministre chargé du Suivi du PSE.
Poursuivant sa communication, le Président de la République a informé, le Gouvernement, avoir présidé, le 23 janvier 2021, un Conseil Présidentiel sur l’émergence du hub aérien et touristique, afin d’accélérer d’une part, l’exécution du projet de reconstruction et de réhabilitation des aéroports secondaires et d’autre part, les réformes institutionnelles nécessaires au renforcement de la plateforme aéroportuaire, logistique et touristique nationale comme référence dans la sous-région.
Le Chef de l’Etat demande au Ministre du Tourisme et des Transports aérien, en relation avec le Ministre des Finances et du Budget, de veiller au respect de l’agenda d’exécution des projets d’infrastructures aéroportuaires validés avec leurs spécifications techniques sur le niveau d’équipement, en tenant compte de l’impératif d’assurer la sécurisation foncière des domaines de servitudes aéroportuaires.
Le Président de la République invite, en outre, le Ministre du Tourisme et des Transports aériens, à préparer la finalisation, le 30 juin au plus tard, des textes portant sur la nouvelle gouvernance des aéroports du Sénégal avec, notamment, la fusion entre Aéroport International Blaise DIAGNE (AIBD) et les Aéroports du Sénégal (ADS), ainsi que la création, à Thiès, en partenariat avec l’Armée de l’Air, de l’Académie nationale des métiers de l’Aviation.
Le Chef de l’Etat se félicite, par ailleurs, de la signature, le mardi 20 avril 2021, du Pacte social dans le secteur du tourisme et des transports aériens, une première. Ce pacte permettra d’accentuer les soutiens et financements de l’Etat aux acteurs, mais surtout, les efforts de relance et de développement touristique, dans la dynamique d’émergence du Hub aérien et de montée en puissance de la compagnie nationale Air Sénégal SA.
Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, les points suivants ont été abordés :
1. La Fête du Travail du 1er mai 2021 :
A ce sujet, le Président de la République a félicité les travailleurs du Sénégal et leur manifeste l’engagement de l’Etat à ne ménager aucun effort dans la dynamique du développement économique et social de la Nation, au regard du contexte de crise sanitaire mondiale.
2. La consolidation du dialogue social dans les grandes entreprises industrielles :
Le Chef de l’Etat est revenu sur la situation sociale de l’usine de production de carreaux TWYFORD de Sindia, qui est le fruit d’un investissement lourd à forte intensité de main d’œuvre et qui contribue également à nos efforts d’industrialisation.
Le Président de la République demande, en outre, au Ministre en charge du Travail, de se saisir du dossier en vue d’un règlement définitif du différend qui oppose les travailleurs et la direction de l’entreprise.
3. La régulation du système national de distribution d’hydrocarbures et de gaz butane :
A ce titre, le Chef de l’Etat demande au Ministre du Pétrole et des Energies, d’engager dans les meilleurs délais, un processus inclusif de sécurisation des approvisionnements et de régulation du système national de distribution d’hydrocarbures et de gaz butane.
Le Président de la république a, enfin, abordé la question liée à la coopération et les partenariats en insistant particulièrement sur la finalisation de l’étude d’ensemble relative au projet de réhabilitation du chemin de fer Dakar-Tambacounda.
Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur son agenda diplomatique.
AU TITRE DES COMMUNICATIONS
– Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives présidentielles ;
 – Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur la situation d’exécution budgétaire et la revue du Fonds Monétaire International ;
– Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale ;
– Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fait une communication sur la mise en œuvre du Programme d’urgence pour l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes ;
– Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale a fait une communication sur l’incendie de l’unité de néonatologie de l’Etablissement public de Santé de niveau 1 Magatte LO de Linguère et sur la situation épidémiologique (COVID 19)  ;
– Le Ministre des Mines et de la Géologie a fait une communication sur les redevances minières recouvrées en 2020  ;
– Le Ministre du Pétrole et des Energie a fait une communication sur l’état d’avancement des projets pétroliers et gaziers ;
– Le Ministre de la Culture et de la Communication a fait une communication sur le transfert de l’Infrastructure TNT à Télédiffusions Sénégal (TDS sa)  ;
– Le Ministre de l’Elevage et des Productions animales a fait une communication sur le Plan de relance de l’aviculture ;
– Le Ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire a fait une communication sur le Programme de Développement de la Microfinance islamique au Sénégal (PROMISE) ;
– Le Ministre auprès du Président de la République, en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent a fait une communication sur l’exécution des projets et réformes phares du PSE.
AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES
Le Conseil a examiné et adopté :
– Le projet de décret portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement des Pôles Emploi et Entreprenariat dans les départements.
AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES
Le Président de la République a pris les décisions suivantes :
Docteur Abibou CISSE, Chirurgien-dentiste, économiste de la santé, précédemment chef de la division maintenance hospitalière à la Direction des Etablissements publics de Santé, est nommé Directeur de l’Etablissement public de Santé de niveau 1 Magatte LO de Linguère, en remplacement du Docteur Abdou SARR.
Monsieur Modou Kane DIAO, Ingénieur statisticien, est nommé Secrétaire général du Fonds de Développement des Transports terrestres au Ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.
Professeur Fallou MBOW, Maitre de Conférences Titulaire à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar/FASTEF, est nommé Inspecteur général de l’Education et de la Formation option Enseignement préscolaire, au ministère de l’Education nationale.
Professeur Mbacké DIAGNE, Directeur de recherche assimilé à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar/CLAD, est nommé Inspecteur général de l’Education et de la Formation option Langues nationales, au Ministère de l’Education nationale.
Monsieur Frédéric François DIONOU, Professeur d’enseignement secondaire, est nommé Inspecteur technique au ministère de l’Education nationale.
Madame Fatou DIOUF, Professeur d’enseignement secondaire, est nommée Inspecteur technique au ministère de l’Education nationale.
Monsieur Papa KANDJI, Inspecteur de l’Enseignement moyen secondaire, est nommé Directeur de l’Enseignement moyen secondaire général au ministère de l’Education nationale, en remplacement de Madame Fatimata BA, appelée à d’autres fonctions.
Monsieur Cheikh Yaba DIOP, Inspecteur de l’enseignement élémentaire, précédemment Inspecteur de l’Education et de la Formation de Saint-Louis Commune est nommé Inspecteur d’Académie de Fatick, en remplacement de Monsieur Mamadou NIANG, appelé à d’autres fonctions.
Madame Penda BA, Inspectrice de l’enseignement moyen secondaire, précédemment Secrétaire général de l’Inspection d’Académie de Dakar, est nommée Inspectrice d’Académie de Louga, poste vacant.
Monsieur Samba DIAKHATE, Inspecteur de l’enseignement élémentaire, précédemment Secrétaire général de l’Inspection d’Académie de Kédougou, est nommé Inspecteur d’Académie de Kolda, en remplacement de Monsieur Mamadou Goudiaby, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
Monsieur Mamadou NIANG, Professeur d’enseignement secondaire, précédemment Inspecteur d’Académie de Fatick, est nommé Inspecteur d’Académie de Kédougou, en remplacement de Monsieur Mamadou Lamine LY, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
Fait à Dakar le 28 avril 2021
Le Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, Porte-Parole du Gouvernement
Oumar GUEYE

 

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Monsieur Ely SY BEYE, Conseiller des Affaires étrangères principal, matricule de solde n° 604.451/J, précédemment Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal au Caire, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Jorge Carlos de Almeida Fonseca, Président de la République de Cabo Verde, avec résidence à Praia, en remplacement de Madame Seynabou DIAL, appelée à d’autres fonctions ;

Monsieur Seydou Bocar YAGUE, Contrôleur général de Police, matricule de solde n°517 282/O, est nommé Directeur général de la Police nationale, en remplacement de Monsieur Ousmane SY, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Sidy GUEYE, Ingénieur Exploitation de l’Aviation civile, est nommé Directeur général de l’Agence nationale de l’Aviation civile et de la Météorologie (ANACIM), en remplacement de Monsieur Maguèye Marame NDAO, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Alpha Bayla GUEYE, Cadre juriste et financier, est nommé Directeur général de l’Office des Forages Ruraux (OFOR), en remplacement de Monsieur Seyni NDAO, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
Monsieur Alioune DIOP, Titulaire d’un Doctorat d’Etat en pharmacie, est nommé Président du Conseil d’Orientation du Fonds de Développement des Transports Terrestres.
Monsieur Babacar GAYE, Titulaire d’un Master 2 en Management des Administrations publique, est nommé Administrateur du Fonds de Développement des Transports Terrestres.
Monsieur Mouhamadou DIAW, Titulaire d’un Master 2 en Management et en Marketing, est nommé Président du Conseil d’Orientation de la Délégation générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale.
Monsieur Modou DIAGNE, Contrôleur général de Police, matricule de solde n°519 321/K, est nommé Directeur général adjoint de la Police nationale, en remplacement de Monsieur Seydou Bocar YAGUE, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Amadou Hamady LAM, Contrôleur général de Police, matricule de solde n°507 650/K, est nommé Inspecteur des Services de Sécurité, en remplacement de Monsieur Arona SY, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Ibrahima DIOP, Commissaire de Police divisionnaire, matricule de solde n°608 425/G, est nommé Directeur de la Sécurité publique, en remplacement de Monsieur Modou DIAGNE, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Ndiaga DIOP, Commissaire de Police divisionnaire, matricule de solde n°517 205/D, est nommé Directeur du Groupement mobile d’Intervention, en remplacement de Monsieur Amadou Hamady LAM, appelé à d’autres fonctions.
Madame Magatte SECK, Titulaire d’un Master en Méthodes statistiques et économétriques de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, est nommée Directeur de l’Appui à l’Investissement et aux Projets au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, poste vacant ;
Monsieur Ibrahima CISSE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 616.198/K, est nommé Directeur de l’Assistance et de la Promotion des Sénégalais de l’Extérieur au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, poste vacant ;
Monsieur Moussa DIENG, analyste financier, précédemment conseiller technique au Ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, est nommé Directeur de la Microfinance au Ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, en remplacement de Monsieur Oumar CISSE, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Philippe Bacoumba FAYE, Spécialiste en passation des marchés, est nommé Chef de l’Unité d’exécution et de gestion du Comité d’Orientation stratégique du Pétrole et du gaz (GES-PETROGAZ), poste vacant ;
Monsieur Mbissane NGOM, matricule de solde n° 607987/A, Enseignant-Chercheur à l’UFR de Sciences Juridiques et Politiques de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis est nommé Professeur titulaire de classe normale, pour compter du 1er octobre 2020.
Madame Seynabou Oumy GOUMBALA, Ingénieur en génie civil, matricule de solde n° 667.020/I, est nommée Directeur de l’Urbanisme opérationnel à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, en remplacement de Monsieur Moussa SARR, appelé à d’autres fonctions.
Madame Fatim TALL, titulaire d’un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en décentralisation, aménagement du territoire et gestion urbaine, matricule de solde n° 665.810/B, est nommée Directeur de la promotion des pôles urbains à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, en remplacement de Monsieur Mandiaye NDIAYE, appelé à d’autres fonctions.
Fait à Dakar le 21 avril 2021
Le Ministre des Collectivités Territoriales,
 du Développement et de l’Aménagement des
Territoires, Porte-Parole du Gouvernement
 Oumar GUEYE

 

 

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé le Conseil des Ministres au Palais de la République, ce mercredi 21 avril 2021.
A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat salue la mémoire du Maréchal du Tchad, le Président Idriss Deby Itno et présente ses condoléances et celles de la Nation au Peuple Tchadien. Sa disparition demeure une triste nouvelle pour le Tchad et l’ensemble du Sahel, qu’il défendait tant.
Le Président de la République a présenté, également, ses condoléances et celles du Gouvernement au Ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, Samba Ndiobène KA, suite au rappel à Dieu de son père, la semaine dernière.
Le Chef de l’Etat présente, à nouveau, ses meilleurs vœux à la Oumah Islamique en ce mois béni de Ramadan, période de dévotion, de communion et de renforcement de la solidarité.
Abordant la nomination du Candidat du Sénégal au poste de Président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), le Président de la République félicite Monsieur Abdoulaye DIOP, Ministre, Conseiller et ancien Ministre du Budget, un haut fonctionnaire dévoué et compétent, pour son élection à ce poste stratégique dans un contexte de relance économique, suite à la pandémie de Covid-19.
Sur la préparation de la campagne agricole 2021-2022 et le renforcement de la vocation agricole du Sénégal, le Chef de l’Etat se félicite du déroulement satisfaisant de la campagne agricole 2020-2021, plus particulièrement celle arachidière 2020-2021 dont la commercialisation vient d’être clôturée.
Le Président de la République salue les résultats notables en matière de collecte et d’exportations de graines d’arachide, soit au total 721.386 tonnes pour des ressources financières exceptionnelles de 216 milliards directement injectées dans le monde rural.
Dans la perspective de la campagne agricole 2021-2022, le Chef de l’Etat indique toute l’importance qu’il accorde à sa bonne préparation.
Dans cet élan, le Président de la République rappelle sa décision de porter, encore une fois, le financement de la campagne 2021-2022 à soixante (60) milliards de FCFA, pour accompagner davantage nos producteurs en matériels et intrants agricoles, mais également renforcer l’ancrage d’une économie rurale durable et créatrice de richesse et d’emplois décents.
Le Chef de l’Etat, rappelant la position de l’agriculture comme pilier de l’Emergence du Sénégal, insiste sur l’urgence de passer à l’échelle, de développer l’Agro-industrie avec la mise en œuvre optimale de sa volonté : (i) d’intensifier les aménagements agricoles et les surfaces emblavées (notamment par la SAED et la SODAGRI) ; (ii) de renforcer la mécanisation intensive du système agricole par l’acquisition de matériels de haute performance et accessibles sur la base de lignes de financements disponibles. Ce qui permettra d’asseoir durablement la sécurité alimentaire du Sénégal ainsi que le « Produire et Consommer local ».
A ce propos, le Président de la République rappelle, au Gouvernement, l’impératif de préserver les avantages comparatifs et compétitifs du Sénégal en matière horticole et demande, au Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises, de veiller particulièrement à une régulation soutenue de la filière horticole afin de garantir à la profession des revenus décents.
Le Chef de l’Etat demande, enfin, au Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural et au Ministre des Finances et du Budget, en relation avec les ministres impliqués, de tenir une réunion d’évaluation de la campagne agricole 2020-2021 et de préparer celle de 2021-2022.
Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Président de la République :
– Salue l’Accord signé le 16 avril 2021 entre les autorités et les représentants des étudiants de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, en vue de pacifier et mieux sécuriser l’espace universitaire et souhaite que cet accord puisse inspirer les autres établissements universitaires, pour le plus grand bien de notre système d’enseignement supérieur ;
– Demande, dans cet élan, au Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, d’accélérer le processus d’évaluation de la mise en œuvre des décisions présidentielles issues des concertations nationales sur l’Enseignement supérieur et la Recherche ;
– Demande au Ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions de faire le point sur l’état de prise en charge par le Gouvernement des doléances des centrales syndicales, en perspective de la Fête du Travail du 1er mai 2021 ;
– Souligne, dans le contexte de la pandémie Covid-19, la nécessité de poursuivre sans relâche les efforts du Gouvernement pour soutenir les entreprises, préserver les emplois, développer les contrats de stages et les embauches dans plusieurs branches avec sa décision de doter la Convention nationale Etat-Employeurs, d’une enveloppe sans précédent de quinze (15) milliards de francs CFA contre un (01) milliard actuellement, dans le cadre du Programme d’urgence pour l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes ;
– Demande aux Ministres chargés de l’Emploi, du Travail, des Finances et de l’Economie d’actualiser, avec le secteur privé, la convention Etat-Employeurs à la lumière des orientations relatives à l’emploi des jeunes.
Le Chef de l’Etat a clos sa communication par son agenda diplomatique, en revenant sur sa visite à Bruxelles, couronnée de succès avec le soutien unanime des dirigeants de l’Union Européenne rencontrés, pour la mise en œuvre du projet de production de vaccins anti-Covid et autres par l’Institut Pasteur de Dakar.
AU TITRE DES COMMUNICATIONS
– Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives présidentielles ;
 – Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur les conclusions de la 3ème revue de l’Instrument de Coordination de la Politique économique (ICPE) ;
– Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale ;
– Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale a fait une communication sur :
 – la situation de la campagne de vaccination contre la Covid-19 ;
 – la situation de la vaccination anti-Covid ;
 – la déclaration du Sénégal pour le lancement du pacte mondial de lutte contre le  diabète ;
– le projet de réalisation du Centre national d’Oncologie (CNO) au Sénégal ;
– sur la situation du paludisme au Sénégal ;
– sur la pose de la première pierre de l’Unité de greffe de moelle et de l’Unité de procréation médicalement assistée à l’Hôpital Dalal Diam ;
– Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait une communication sur les résultats définitifs de la campagne agricole 2020-2021 ;
– Le Ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires a fait une communication sur les conclusions des rencontres bilatérales avec les partenaires au développement pour le financement du PACASEN RURAL ;
– Le Ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions a fait une communication sur la préparation de la Fête du Travail le 1er mai 2021 ;
– Le Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises a fait une communication sur la mise en œuvre du programme de modernisation des marchés ;
– Le Ministre de la Culture et de la Communication a fait une communication sur le projet de rapatriement des restes post mortem de Aline Sitoe DIATTA ;
– Le Ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications a fait une communication sur l’état d’avancement du programme « SMART SENEGAL »
– Le Ministre auprès du Président de la République, en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent a fait une communication sur l’exécution des projets et réformes phares du PSE.
AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES
Le Conseil a examiné et adopté :
– Le projet de loi d’orientation relatif au volontariat ;
– Le projet de décret portant création et classement du Parc forestier urbain de Dakar Yoff.
AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES
Le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Monsieur Ely SY BEYE, Conseiller des Affaires étrangères principal, matricule de solde n° 604.451/J, précédemment Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal au Caire, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Jorge Carlos de Almeida Fonseca, Président de la République de Cabo Verde, avec résidence à Praia, en remplacement de Madame Seynabou DIAL, appelée à d’autres fonctions ;

Monsieur Seydou Bocar YAGUE, Contrôleur général de Police, matricule de solde n°517 282/O, est nommé Directeur général de la Police nationale, en remplacement de Monsieur Ousmane SY, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Sidy GUEYE, Ingénieur Exploitation de l’Aviation civile, est nommé Directeur général de l’Agence nationale de l’Aviation civile et de la Météorologie (ANACIM), en remplacement de Monsieur Maguèye Marame NDAO, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Alpha Bayla GUEYE, Cadre juriste et financier, est nommé Directeur général de l’Office des Forages Ruraux (OFOR), en remplacement de Monsieur Seyni NDAO, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
Monsieur Alioune DIOP, Titulaire d’un Doctorat d’Etat en pharmacie, est nommé Président du Conseil d’Orientation du Fonds de Développement des Transports Terrestres.
Monsieur Babacar GAYE, Titulaire d’un Master 2 en Management des Administrations publique, est nommé Administrateur du Fonds de Développement des Transports Terrestres.
Monsieur Mouhamadou DIAW, Titulaire d’un Master 2 en Management et en Marketing, est nommé Président du Conseil d’Orientation de la Délégation générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale.
Monsieur Modou DIAGNE, Contrôleur général de Police, matricule de solde n°519 321/K, est nommé Directeur général adjoint de la Police nationale, en remplacement de Monsieur Seydou Bocar YAGUE, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Amadou Hamady LAM, Contrôleur général de Police, matricule de solde n°507 650/K, est nommé Inspecteur des Services de Sécurité, en remplacement de Monsieur Arona SY, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Ibrahima DIOP, Commissaire de Police divisionnaire, matricule de solde n°608 425/G, est nommé Directeur de la Sécurité publique, en remplacement de Monsieur Modou DIAGNE, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Ndiaga DIOP, Commissaire de Police divisionnaire, matricule de solde n°517 205/D, est nommé Directeur du Groupement mobile d’Intervention, en remplacement de Monsieur Amadou Hamady LAM, appelé à d’autres fonctions.
Madame Magatte SECK, Titulaire d’un Master en Méthodes statistiques et économétriques de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, est nommée Directeur de l’Appui à l’Investissement et aux Projets au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, poste vacant ;
Monsieur Ibrahima CISSE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 616.198/K, est nommé Directeur de l’Assistance et de la Promotion des Sénégalais de l’Extérieur au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, poste vacant ;
Monsieur Moussa DIENG, analyste financier, précédemment conseiller technique au Ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, est nommé Directeur de la Microfinance au Ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, en remplacement de Monsieur Oumar CISSE, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Philippe Bacoumba FAYE, Spécialiste en passation des marchés, est nommé Chef de l’Unité d’exécution et de gestion du Comité d’Orientation stratégique du Pétrole et du gaz (GES-PETROGAZ), poste vacant ;
Monsieur Mbissane NGOM, matricule de solde n° 607987/A, Enseignant-Chercheur à l’UFR de Sciences Juridiques et Politiques de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis est nommé Professeur titulaire de classe normale, pour compter du 1er octobre 2020.
Madame Seynabou Oumy GOUMBALA, Ingénieur en génie civil, matricule de solde n° 667.020/I, est nommée Directeur de l’Urbanisme opérationnel à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, en remplacement de Monsieur Moussa SARR, appelé à d’autres fonctions.
Madame Fatim TALL, titulaire d’un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en décentralisation, aménagement du territoire et gestion urbaine, matricule de solde n° 665.810/B, est nommée Directeur de la promotion des pôles urbains à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, en remplacement de Monsieur Mandiaye NDIAYE, appelé à d’autres fonctions.
Fait à Dakar le 21 avril 2021
Le Ministre des Collectivités Territoriales,
 du Développement et de l’Aménagement des
Territoires, Porte-Parole du Gouvernement
 Oumar GUEYE

 

Les nominations du Conseil des ministres du 07 Avril  2021

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES
Le Président de la République a pris les décisions suivantes :
Docteur Amadou Mame DIOP, est nommé Directeur Général de la Société d’Aménagement et de Promotion des Côtes et Zones Touristiques du Sénégal (SAPCO-SENEGAL) en remplacement de Monsieur Aliou SOW, appelé à d’autres fonctions ;
Monsieur Philippe Ndiaga BA, Titulaire d’un Master en Langues étrangères appliquées, est nommé Directeur de la Promotion Touristique au ministère du Tourisme et des Transports aériens, en remplacement de Madame Oulimata Fall SARR, appelée à d’autres fonctions ;
Monsieur El Hadji Habib KANDJI, Administrateur civil, matricule de solde n° 624 574/F, précédemment Conseiller technique du Délégué général à la Promotion des Pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose, est nommé Secrétaire Général de l’Agence nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-petits, en remplacement de Monsieur Cheikh NDOUR, appelé à d’autres fonctions ;
Monsieur Mor NDIAYE MBAYE, Expert Auditeur en système d’information et organisation des entreprises, est nommé Secrétaire technique du Comité National de Suivi de Contenu Local (CNSCL).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé le Conseil des Ministres, ce mercredi 07 avril 2021, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat s’est incliné devant la mémoire de Monsieur Ibrahima SAKHO, Ancien Préfet, Ancien Gouverneur de Région, Ancien Directeur général de l’Administration territoriale et Secrétaire général sortant du Ministère de l’Intérieur, arraché, hier, à notre affection.
Le Président de la République présente ses condoléances les plus attristées à sa Famille, au Ministre de l’Intérieur, au Premier Président de la Cour des Comptes, Institution dans laquelle il venait de le nommer comme Magistrat, Conseiller référendaire, ainsi qu’à toute l’administration sénégalaise, notamment son corps d’origine : celui des administrateurs civils.
Ibrahima SAKHO fût un fonctionnaire expérimenté, au dévouement exceptionnel, un républicain ayant l’Etat toujours chevillé au corps. Il demeure, de par son parcours, son courage et son engagement, un exemple remarquable de Serviteur de l’Etat, pour les jeunes générations d’agents publics.
Revenant sur la célébration de la fête nationale du 04 avril 2021, avec le thème « Forces de Défense et de Sécurité et protection des frontières », le Chef de l’Etat a félicité chaleureusement nos forces de défense et de sécurité pour leur professionnalisme notable et leur engagement permanent dans le cadre de leurs missions de défense et de protection des personnes et des biens.
Le Président de la République réitère sa détermination à consolider la construction citoyenne, mais également, la modernisation de notre outil national de défense et de sécurité qui est l’incarnation de notre commune volonté de vivre ensemble dans la paix, la stabilité, la solidarité et la prospérité dans l’équité.
Le Chef de l’Etat rappelle au Conseil, les orientations et décisions annoncées, lors de son Message à la Nation le 03 avril 2021, relatives à l’emploi des jeunes, notamment la mobilisation, à partir de mai 2021, de 80 milliards de FCFA pour le recrutement de 65000 jeunes qui vont servir dans divers secteurs (éducation, sécurité, nettoiement, environnement et cadre de vie, culture urbaine, tourisme, …).
A cet égard, le Président de la République, après un large échange avec les membres du Conseil sur les questions de jeunesse et d’emploi, réaffirme sa forte volonté de territorialiser l’emploi des jeunes au niveau des collectivités territoriales. Il demande également au Gouvernement, une parfaite préparation du Conseil Présidentiel sur l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes, prévu le jeudi 22 avril 2021 au CICAD.
Abordant la question liée à la relance économique à travers l’amélioration soutenue de l’environnement des affaires, le Chef de l’Etat, appréciant positivement le taux de croissance actualisé à 1,9% en 2020 dans un contexte international de récession dû à la pandémie Covid-19, invite le Gouvernement à asseoir de manière dynamique la relance de l’économie nationale, conformément aux orientations du Programme d’Action Prioritaire PAP2A, dans une perspective d’intensification des projets de formation professionnelle, de promotion de l’entreprenariat et de création d’emplois.
Le Président de la République demande, dès lors, au Gouvernement d’accentuer les efforts budgétaires et les réformes sectorielles, d’optimiser les projets et financements de la coopération internationale, ainsi que les partenariats avec le secteur privé national et international.
Le Chef de l’Etat souligne, à ce sujet, la nécessité d’accorder une attention prioritaire à l’amélioration de l’environnement des affaires et à l’attractivité du Sénégal aux investissements directs étrangers (IDE).
Le Président de la République rappelle au Gouvernement, l’impératif de finaliser, les mesures restantes de la feuille de route Doing Business 2021.
Sur la nécessaire émergence des zones économiques spéciales comme sites d’innovation, d’industrialisation et de création d’emplois, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement, à intensifier l’attractivité des quatre (04) Zones économiques spéciales (ZES), actuellement créées au Sénégal.
Le Président de la République demande, dans cet élan, aux Ministres en charge des Domaines et de l’Urbanisme, de veiller à la préservation foncière des sites « ZES » et au respect de leurs vocations en matière, notamment, de transferts de technologies, de développement industriel et de création d’emplois dans les localités d’accueil.
Poursuivant sa communication, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement l’importance qu’il attache à l’accélération des réalisations d’infrastructures et de centres de formation professionnelle fonctionnels, afin de promouvoir davantage le renforcement du Capital humain national mais aussi l’employabilité des jeunes dans les territoires (Communes et Départements).
Le Président de la République demande, à ce propos, au Ministre chargé de la Formation professionnelle de procéder, d’une part, à l’évaluation rapide du fonctionnement des centres et instituts de formation professionnelle et, d’autre part, à l’actualisation des structures de formation.
Le Chef de l’Etat invite, enfin, les Ministres en charge de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, à proposer une nouvelle carte scolaire et universitaire consolidée et optimisée, conforme à un rééquilibrage du système éducatif national vers le développement d’une formation professionnelle dynamique et adaptée aux besoins de l’économie nationale.
Le Président de la République informe le Conseil qu’il présidera, en fin juin 2021, une réunion présidentielle sur la Formation professionnelle.
Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Chef de l’Etat invite le Ministre de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur informel, en relation avec le Ministre des Finances et du Budget, à accélérer les processus de mise à disposition intégrale des fonds (25 milliards) destinés aux artisans du Sénégal et à leurs organisations dans le cadre de la résilience économique et sociale.
Le Président de la République demande également au Ministre en charge de l’Artisanat de finaliser, avant le 15 mai 2021, la nouvelle stratégie nationale de développement de l’artisanat, en cohérence avec le Plan de relance de l’économie et le programme d’urgence d’insertion socio-économique et d’emploi des jeunes.
Le Chef de l’Etat signale, aussi, au Ministre de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur informel, l’urgence (i) d’engager la réforme fonctionnelle et la modernisation des Chambres des Métiers ; (ii) de renforcer le dialogue de proximité avec les acteurs du secteur, dont le rôle collectif majeur, demeure un atout pour le développement économique et la stabilité du Sénégal.
Le Président de la République, a clos sa communication par son agenda diplomatique.
AU TITRE DES COMMUNICATIONS
– Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives présidentielles ;
– Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur la préparation de la troisième revue de l’Instrument de Coordination de la Politique Economique (ICPE) ;
– Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fait une communication sur le programme d’urgence pour l’insertion socioéconomique et l’emploi des jeunes ;
– Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale a fait une communication sur la situation de la campagne de vaccination contre la Covid-19 ;
– Le Ministre du Tourisme et des Transports aériens a fait une communication sur le stratégie hub aérien et touristique 2021-2025 ;
– Le Ministre auprès du Président de la République, en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent a fait une communication sur l’exécution des projets et réformes phares du PSE.
AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES
Le Conseil a examiné et adopté :
-Le Projet de loi modifiant les articles 10 et 13 de la loi 2017-26 du 13 juillet 2017 abrogeant et remplaçant certaines dispositions de la loi n° 67- 42 du 30 juin 1967 portant Code des pensions militaires d’invalidité, modifiée ;
– Le Projet de loi modifiant la loi n° 2017-25 du 13 juillet 2017 abrogeant et remplaçant l’article 48 de la loi n°81-52 du 10 juillet 1981 portant Code des Pensions civiles et militaires de retraite.
AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES
Le Président de la République a pris les décisions suivantes :
Docteur Amadou Mame DIOP, est nommé Directeur Général de la Société d’Aménagement et de Promotion des Côtes et Zones Touristiques du Sénégal (SAPCO-SENEGAL) en remplacement de Monsieur Aliou SOW, appelé à d’autres fonctions ;
Monsieur Philippe Ndiaga BA, Titulaire d’un Master en Langues étrangères appliquées, est nommé Directeur de la Promotion Touristique au ministère du Tourisme et des Transports aériens, en remplacement de Madame Oulimata Fall SARR, appelée à d’autres fonctions ;
Monsieur El Hadji Habib KANDJI, Administrateur civil, matricule de solde n° 624 574/F, précédemment Conseiller technique du Délégué général à la Promotion des Pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose, est nommé Secrétaire Général de l’Agence nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-petits, en remplacement de Monsieur Cheikh NDOUR, appelé à d’autres fonctions ;
Monsieur Mor NDIAYE MBAYE, Expert Auditeur en système d’information et organisation des entreprises, est nommé Secrétaire technique du Comité National de Suivi de Contenu Local (CNSCL).
Fait à Dakar le 07 avril 2021
Le Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, Porte-Parole du Gouvernement
Oumar GUEYE