fbpx

afrique

Sous une forte présence militaire, les Ougandais ont commencé à voter jeudi matin lors d’une élection présidentielle tendue, où le député et chanteur Bobi Wine défie le président sortant Yoweri Museveni, qui brigue un sixième mandat après 35 ans passés au pouvoir.

Dans la capitale Kampala, les opérations ont débuté peu après 7h (4h GMT), masques et gel hydroalcoolique à l’appui pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Les quelque 18 millions d’Ougandais ont jusqu’à 16h (13h GMT) pour se rendre dans un des 34 600 bureaux de vote du pays afin de choisir leur président et leurs députés.

Difficile de porter un masque pour le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, très critiqué pour sa gestion de la pandémie.

L’Afrique reste l’une des zones les moins touchées par la pandémie de Covid-19. Mais le virus est en nette progression sur le continent depuis le mois de décembre selon les chiffres issus de l’Université Johns Hopkins.

Ainsi, au 13 janvier, les cas confirmés de Covid-19 dans les 54 pays africains africains atteignaient 3 105 807 dont 2 538 494 personnes t rétablies . L’on dénombre en outre 74 460 décès. A elle seule, l’Afrique du Sud compte la moitié des cas dénombrés (49,6%), soit 1 259 748 cas dont 34 334 personnes sont décédées. Viennent loin derrière, le Maroc (453 789), la Tunisie (164 936), l’Égypte (151 723), l’Éthiopie (128 992) et la Libye (106 030). Ces 6 pays concentrent 90% des cas confirmés. En septième position, l’on retrouve l’Algérie (102 641 cas déclarés), devant le Nigeria (102 601), le Kenya (98 432) et le Ghana (56 421). Le Sénégal occupe la 20éme place de ce classement avec (21 883) infections dont (489) décès.

Le Musée des civilisations noires (MCN) de Dakar a rouvert ce mardi 8 décembre 2020 ses portes avec une nouvelle exposition « d’une Afrique dynamique et créatrice » pour célébrer son deuxième anniversaire. Le vernissage officiel de l’exposition a été présidé par le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.

Le ministre de la Culture et de la Communication a invité à ‘’un retour à l’essentiel’’ après une année éprouvée par la pandémie du Covid-19. Il a rappelé l’appui constant apporté par le chef de l’Etat Macky Sall au MCN ‘’un outil de développement scientifique’’ pour lui permettre de maintenir sa programmation.

L’exposition de la réouverture dont la scénographie est signée par l’artiste sénégalais Fodé Camara montre de nouvelles pièces présentées dans des espaces réaménagés. « Il y a des thématiques qui seront permanentes. Nous n’abandonnerons jamais les civilisations africaines traditionnelles, ni la production contemporaine, ni encore moins la spiritualité africaine. Ces trois thèmes sont permanents, mais il y un fondateur, c’est l’Afrique berceau de l’humanité’’, a déclaré son directeur général le professeur Hamady Bocoum lors du vernissage de l’exposition de réouverture.

Asalfo magic system

Le Lead Vocal du groupe Magic System ASAL’FO de son vrai Salif Tra ! oré fait partie de la nouvelle équipe des 113 personnalités nommées par le Président Ivoirien Alassane Dramane Ouattara au Conseil économique social Environnemental et culturel . Ce, pour une période de 5 ans.
Actuellement en tournée à l’intérieur du pays, dans le cadre de la caravane nationale, Union Européenne -Magic Tour.
Le magicien, Ambassadeur de l’Unesco a réagit suite à cette nomination.
Cette Institution qui se veut être, l’organe consultatif privilégié de l’état en matière de politique économique, sociale, environnementale et culturelle,va permetttre au groupe Magic System de poursuivre sa noble vision, le social


Alain martial GNEGBE, à Abidjan Africa 7 Radio/Tv.

Vladimir Poutine ouvre mercredi le « sommet Russie-Afrique », premier du genre et symbole des ambitions grandissantes de Moscou dans une région où Chinois et Occidentaux ont plusieurs longueurs d’avance.

Devant plusieurs dizaines de chefs d’Etat et de gouvernement africains, le président russe ouvrira ce sommet à 08H00 GMT dans la station balnéaire de Sotchi avec son homologue égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, qui préside l’Union africaine.

Au programme du sommet, réplique des « forums sur la coopération sino-africaine » qui ont permis à Pékin de devenir le premier partenaire du continent, deux jours de discussions sur des thèmes allant des « technologies nucléaires au service du développement de l’Afrique » aux « minerais africains au profit des peuples d’Afrique« .

Comme son équivalent chinois, la rencontre a vocation à être organisée tous les trois ans. Pour cette première, Moscou a mis les petits plats dans les grands.