fbpx

Accident de la route

 

Ce sont nos confrères d’Africa7 radio (90.7) qui ont Relayé l’information.
En effet, deux accidents mortels se sont produits dans la journée d’aujourd’hui. Au total 5 personnes ont perdu la vie dans la circulation entre 12h et 15h.

Le premier accident s’est produit ce matin à Kaolack dans la commune de sibassor. Une collision entre une voiture particulière, une charrette et un taxi a fait 10 victimes dont 3 morts et 7 blessés graves.

Puis tout à l’heure ,en début d’après-midi un autre accident est survenu à l’entré de Niague, sur la route du Lac Rose. Le choc a également ôté la vie de deux personnes.

D’après les sources obtenues par nos confrères de africa7 radio (90.7), C’est un mini-car qui a dérapé sur une moto supportant deux individus. Les corps sans vie ont été évacués par les éléments des sapeurs pompiers.

 

Voici les images de l’accident de Sibassor !

 

Le décompte est révélateur. Les routes continuent de faire des drames au Sénégal. C’est en tous cas, la révélation faite par le collectif des conducteurs professionnels du Sénégal (Ccps).

« Nous avons quelques chiffres officiels; en 2015 nous avons 569 décès, en 2016, 604 décès, en 2017, 692, 2018, 612 et enfin en 2019, 745 personnes sont mortes suite à des accidents de la route. Nos amis chauffeurs, revenons à la raison ! », conseil le président du Ccps, Moussa Gueye.

Ce dernier de reconnaître la responsabilité de conducteurs inexpérimentés qui seraient les principales causes de cette hécatombe routière.

« La majeure partie des conducteurs qui font des accidents, ce sont les chauffeurs de transport en commun qui n’ont pas 8 ans d’expérience. Je le dis parce qu’on aurait indexé l’état défectueux de nos routes, mais heureusement les accidents mortels de ces derniers temps sont notés sur des axes qui ont de bonnes infrastructures, donc, le manque d’expérience de certains automobilistes », pointe Moussa Gueye qui est d’avis qu’un travail de sensibilisation est encore nécessaire.

« C’est notre rôle en tant que collectif des conducteurs professionnels du Sénégal de sensibiliser nos amis conducteurs, surtout d’observer la prudence sur la route. C’est de notre de ressort de continuer le travail que nous sommes en train de mener dans l’étendue du Sénégal », lance-t-il.