fbpx

330

 

Le cumul des transferts nets d’argent (différence entre les transferts reçus et ceux effectués) reçus par les établissements de crédit du Sénégal a atteint 330,4 milliards de FCFA (495,600 millions d’euros) à la fin du premier trimestre 2021, selon les données de la Direction de la monnaie et du crédit (DMC) du ministère des finances et du budget basée à Dakar.

Par rapport au premier trimestre 2020 où ils s’élevaient à 254,2 milliards de FCFA, ces transferts nets d’argent connaissent une progression de 30,0%. Durant la période sous revue, les transferts rapides d’argent reçus par les établissements de crédit du Sénégal sont ressortis à 374,4 milliards de FCFA contre 298,3 milliards de FCFA au premier trimestre 2020, soit une progression de 25,5%.

Par origine, ces transferts proviennent en grande majorité d’Europe (71,2%) contre 9% pour les USA, 8,5% pour les autres contrées, 6% pour l’UEMOA, 4,9% pour la CEMAC et 0,4% pour les autres pays de la CEDEAO. Pour ce qui est des émissions de transferts rapides effectuées par ces mêmes établissements de crédit, leur cumul s’est établi à 44,0 milliards de FCFA au premier trimestre 2021 contre 44,1 milliards de FCFA un an auparavant, soit un léger retrait de 0,2%.