fbpx

SUNU NEEW, SUNU REEW : La bataille juridique déclenchée

Le collectif pour le rapatriement des corps de sénégalais décédés du Covid-19 entame la bataille juridique contre l’État
Différents cabinets d’avocat sont saisis pour constituer la défense des familles et des personnes victimes de covid19 à l’étrangère.
Ce mardi le pool d’avocat composé de Me Assane Dioma Ndiaye, Me Adnan Yayha et Me Amadou Aly Kane dépose auprès de la cours suprême la requête de la diaspora contre l’interdiction par le gouvernement de rapatrier les sénégalais morts à l’étranger de covid19

Cette mesure de l’état jugée « illégale et informelle » selon Me Alioune Mbenda Ndiaye avocat au barreau de Malan n’a jamais fait l’objet de décret ni de circulaire. « C’est une simple déclaration du ministre de la santé et de l’action sociale Abdoulaye Diouf Sarr que son homologue Amadou BA a mis en pratique en instruisant les représentation diplomatiques et consulaires du Sénégal la rétention des passeports mortuaires

Le pool d’avocat au Sénégal est le mandataire des défenseurs des familles d’émigrés et du collectif, de Me Alioune Mbenda Ndiaye du barreau de Milan et de Madrid, de Me Issakha Ndiaye du barreau de Paris et de Me Pape Kanté du barreau de Montréal de la commission juridique du collectif pour le rapatriement des corps de sénégalais décédés du Covid-19
Alioune NDIAYE

Instagram did not return a 200.