fbpx

SE RÉVEILLER OU PÉRIR; LA JEUNESSE SÉNÉGALAISE DANS UNE IMPASSE : CHRONIQUE D’UN JEUNE JOURNALISTE DÉPITÉ.

Par IBRAHIMA  KHALIL DIENG.

 »Quand c’est nous c’est important et ça mérite déclaration , quand c’est vous, on s’en fout pas besoin de déclaration » :  voilà notre quotidien avec ceux qui nous dirigent.

Naufrage de migrants ,  inondations et flambée des prix tous azimuts  mais tout se noie dans les eaux troubles d’une manipulation médiatique sans précédent.

*SILENCE RADIO ….*

Hélas quand des gouvernants qui ont fini de montrer leurs limites de compétences et leurs aptitudes sans faille de mal-gouvernance   s’allient  avec une certaine Presse à la fois alimentaire et adepte du buzz , la souffrance du bas peuple n’est plus une information à relayer.

Il faut le dire , depuis un certain temps notre pays patauge dans une mare de souffrances intenses sous un silence suspect de l’Etat et de ses alliés .

-Plusieurs localités dans les eaux et tout ce que l’on trouve de plus pertinent à faire c’est d’envoyer  »un poussin » montrer sa compétence en natation en banlieue avec des caméras pour convaincre la communauté internationale et continuer à s’enrichir sur le dos des honnêtes citoyens en galère permanente .

Pendant ce temps, le  »goorgoorlou » peine à s’alimenter avec une hausse Explosive des prix des denrées  » *thiep*  », *deuwline* , ‘* » *yapeuh* »* , lepa Cher, le sucre n’en parlons pas, impossible d’en trouver.

À celà s’ajoute ce nouveau drame de  » l’émigration du désespoir » .

Plus d’une vaintaine de jeunes en partance de  » *gandiole*  » pour les *îles espagnoles* périssent en mer en voulant fuire la galère et sauver leurs familles de cette misère qu’entraîne le chômage chronique et la vie chère.

Oui ! Plus de vingt jeunes âmes avec leurs projets, leurs rêves, leurs ambitions , tous partis à jamais dans les eaux laissant un désastre , bref une tristesse indescriptible derrière eux .

M…

Mon cœur saigne …..

J’ai l’impression qu’il va lâcher…..

Il saigne ……

Il saigne non pas seulement parce-que ces héros sont tombés sur le champ de bataille.

Mon cœur saigne parceque,  lâches, on se tais face à cette tragédie.

Mon cœur saigne parce-que ceux qui nous dirigent nous méprisent.

Plus de 20 morts, un très lourd bilan, ucune déclaration officielle, aucune sortie médiatique, aucun hommage .

Pourtant il a fallut un incendie raté dans leurs locaux non loins du Palais de sa majesté pour que la Presse nationale comme internationale soit mobilisée , une déclaration de taille prononcée .

Mon Dieu , y’a t-il donc eux et nous ?

Eux plus humains que nous ?

N’est il pas le moment pour la jeunesse de se réveiller et se rendre à l’évidence ?

Bien-sûr c’est le moment ou jamais de comprendre que nous sommes moins important à leurs yeux .

C’est le moment d’ouvrir les yeux sur la réalité et changer la donne .

C’est le moment de mettre un terme à l’esclavage politique.

C’est le moment de briser la chaîne de servitude .

Ce qui nous lie à eux c’est bien nos voix électorales et rien de plus.

C’est le moment de se réveiller nous n’avons pas le choix à moins que nous voudrions demeurer dans la galère , la souffrnce , la pauvreté , pendant qu’ils jouissent de nos biens.

La jeunesse est dans une impasse : *se réveiller ou périr  .*

*IBRAHIMA KHALIL DIENG*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *