lundi, janvier 24, 2022
AccueilA LA UNEScandale : Comment le directeur de l’ANACIM cloue au sol les “modou-modou”...

Scandale : Comment le directeur de l’ANACIM cloue au sol les “modou-modou” à cause d’un excès de Zèle

La mission de faire du Sénégal le premier hub aérien sous régional est une vision du président Macky Sall, la concrétiser en est une autre avec l’Agence nationale sénégalaise de l’aviation civile (ANACIM) qui développe une politique aérienne, aux antipodes du PSE, qui au travers ses grandes lignes, consacre au secteur aérien une grande importance. Figurez-vous que l’ANACIM qui délivre les permis d’atterrissage est loin de s’inscrire dans cette optique du président Sall à cause d’un directeur qui navigue à contre courant des intérêts des promoteurs et passagers sénégalais qui ont jeté leur dévolue sur la compagnie aériennes italienne, « Neos » et la compagnie espagnole « Albastar » qui respectivement opèrent vers toutes les destinations du monde à des moindre coût en plus d’un service fiable et satisfaisant. Elles sont sur la ligne de mire de l’Anacim au point que les chancelleries s’en saisissent et s’activent à donner un volet diplomatique à ce dossier qui oppose l’Anacim et ses compagnies aériennes.

Anacim : Un directeur qui foule au pied les accords bilatéraux signés avec l’Italie et l’Espagne en matière de transport aérien

Dans sa volonté de “noyer”, ses compagnies aériennes au profit “des impairs congénitaux” d’ Air Sénégal, le directeur de l’Anacim son plan. Ce dernier qui consiste à discréditer et à étouffer les compagnies Albatras et Néos au profit de Air Sénégal, sauf que notre compagnie nationale peine à prendre son envol à cause d’un service qui laisse à désirer. Alors d’autres compagnies aériennes mieux organisées et respectueuses vis-à-vis de leurs passagers attirent nos compatriotes. La compagnie espagnole Albastar et la compagnie italienne Neos offrent aux sénégalais de la diaspora un programme alléchant de vols spéciaux. À la grande surprise de Albastar, onze (11) de ses vols ont été annulés par l’ANACIM, afin de plaire “Air Sénégal”, une compagnie peu “patriotique” surtout à cause des traitements affligeant infligés répétitivement à ses passagers. Pour ouvrir la voie à Air Sénégal, l’Anacim interdit (Albastar et Neos), d’atterrir au Sénégal pour leurs vols charters. Ce qui a provoqué la colère des modou-modou basés en Italie. Scandalisés par la décision de l’Anacim, ils comptent manifester devant le Consulat du Sénégal à Milan contre la décision de l’Anacim parce qu’ils “ont déjà réservé leurs billets avec lesdites compagnies”, peste leurs associés. En même temps, on a appris que la communauté sénégalaise de France va se mobiliser aussi. Interpellé via une correspondance, le Directeur Sidy Guèye y évoque un « équilibre du marché », dans ses réponses, inarrêtable dans ses explications alambiquées, il poursuit son excès de zèle en guise de réponses, à la requête formulée par la compagnie Albastar qu’il ne “peut donner une suite favorable, compte tenu de la disponibilité de l’offre entre nos deux pays à travers les instruments de transport régulièrement désignés que sont Air Sénégal et Neos.

Or ce qui est intrigant dans ses arguments est que la compagnie Neos citée, comme prétexte voit elle-même sa demande de modification de plan de vols et de nouvelles dates refusés à cause d’un problème de capacité » avec Air Sénégal.

Pourtant les deux compagnies européennes disposent d’autorisations légalement délivrées en bonne et due forme par l’ENAC, l’équivalent italien de l’ANACIM. Ces autorisations d’atterrissages et d’embarquements sont en conformité avec les accords bilatéraux qui lient le Sénégal et l’Italie en matière de transport aérien. Cette convention bilatérale relative à l’organisation de vols charters a été signée en 2014, puis revue en 2019; elle attribue les vols commerciaux en ligne et les vols spéciaux. Or sur les dix (10) fréquences attribuées, seulement six (6) sont opérationnelles à ce jour. Air Sénégal utilise quatres (4) fréquences et les deux (2) fréquences pour Neos sur la destination Milan et Dakar. La compagnie Albastar qui souhaitait desservir le Sénégal passait par des vols charter, gérés par des promoteurs sénégalais. Ils programmaient les vols charters en fonction des périodes spéciales voire événementielles pour les sénégalais. Et l’article six (6) de cette convention bilatérale signée entre le Sénégal et l’Italie, définit la nature des vols et exclut de facto l’effet de “concurrence”.

La compagnie Neos qui opère depuis plus de 10 ans vers les Sénégal est une compagnie spécialisée en tourisme. Les dégâts financiers causés par le directeur de l’ANACIM sont colossaux pour l’AIBD à cause d’un directeur qui émet des signaux que refusent de décoder le promoteur sénégalais.

“avec resenews

Africa7http://dg@africa7.tv
Africa7 est une chaine de télévision généraliste sénégalaise qui mise sur l’éducation la culture et le sport. Elle cible une population francophone et anglophone, jeunes et femmes de toute l’Afrique et de sa diaspora. Africa7 propose des contenus qui allient modernité, indépendance et accessibilité Africa7TV Elle est à 100% digital. Elle est visible en claire sur : La TNT (Télévision Numérique Terrestre) canal7 pour la couverture nationale au Sénégal
NOUS SUIVRE
16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Top articles
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici