fbpx

 

L’inclusion financière dans la zone UEMOA bénéficiera très bientôt d’un soutien de Sa Majesté la Reine Máxima du Royaume des Pays-Bas, en sa qualité d’Envoyée Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies pour la promotion des services financiers accessibles à tous et qui favorisent le développement (UNSGSA). En effet, c’est ce qui est ressorti de la séance de travail en mode virtuel ayant eu lieu, à sa demande, avec Monsieur Tiémoko Meyliet KONE, Gouverneur de la BCEAO, le vendredi 18 décembre 2020 entre 10H et 11H GMT. Le continent africain est une priorité pour l’UNSGSA, et son Envoyée Spéciale, Sa Majesté la Reine Máxima, suit de près les actions mises en œuvre par la BCEAO pour faire de l’inclusion financière un réel outil d’intégration des plus démunis, en particulier les femmes et les jeunes, dans des systèmes financiers plus adaptés à leurs contraintes et à leur mode de vie.

L’UNSGSA a relevé avec satisfaction les progrès significatifs observés au niveau de la région UEMOA en matière d’inclusion financière, en particulier depuis la dernière visite de Sa Majesté au Sénégal en mai 2011. A cet égard, elle a souligné combien elle apprécie les initiatives prises par la Banque Centrale pour le développement du secteur de la microfinance, pour la promotion accrue de l’utilisation des services financiers numériques et, enfin, pour l’adoption de stratégies régionale et nationales d’inclusion financière. Cette rencontre avait pour objectif de permettre à l’UNSGSA de présenter ses travaux au Gouverneur de la BCEAO et d’échanger sur les politiques et programmes pertinents d’inclusion financière qui pourraient être menés conjointement avec la BCEAO, en faveur du renforcement de l’accès des populations aux services financiers.