fbpx

RHINOPLASTIE, GROSSIR DES FESSES , AUGMENTATION MAMMAIRE: LA FAUSSE CHIRURGIENNE OPÉRAIT DANS UN APPARTEMENT MEUBLÉ

Princess shingles taille de guêpe

Princess shingles taille de guêpe

 

Suite à son arrestation la belle ivoirienne Alexia Kanté et passé aux aveux face aux enquêteurs. Son récit effroyable est à se glacer le sang.

En effet, La prétendue «chirurgienne esthétique»  sans formation ni diplôme basée dans un appartement meublé payé 100 000 Fcfa la journée sis aux Almadies, a pris ce quartier de Dakar pour la célèbre ville américaine Beverly Hills.

Ainsi, d’après les confidences de la mise en cause,  repris par le quotidien Libération, l’appartement meublé aux Almadies  lui servait de clinique où elle recevait ses patientes et pratiquait ses interventions chirurgicales. Elle faisait également des injections à ses clientes pour « grossir leurs fesses en une semaine », tout ça sans être inquiétée de rien.Son mari quant à lui assurait la compatibilité du business.

Pour ses interventions  la chirurgienne propose à la carte une augmentation des seins, augmentation du fessier, remodelage des lèvres. Alexia, qui n’a fait aucune étude ni formation  dans ce domaine, utilisait de l’acide hyaluronique, des fils, des injections à base de café, en brûlant la graisse du ventre, du dos…

Ses opérations ne sont pas données pour quelqu’un qui pratique dans le marché noir, les tarifs varient entre 25 000 et 450 000 Fcfa voir plus en fonction des prestations 

Par exemple Pour l’augmentation et le remodelage des lèvres Alexia reçoit entre 40 et 70 000 Fcfa ; le lifting au fil entre 100 et 150 000 Fcfa ; l’augmentation du fessier : 50 000 Fcfa par injection avec deux injections au minimum pour chaque cliente ; les injections amincissantes à base de café : 25.000 Fcfa par dose.

Elle a confié que beaucoup de Sénégalaises l’ont contactée, via les réseaux sociaux, pour grossir leurs fesses.

«C’est pourquoi je suis venue une deuxième fois à Dakar. C’est une fois au commissariat que j’ai compris que mes activités étaient interdites, car ce n’est pas le cas en Côte d’Ivoire où je tiens un salon dénommé Amza Beauty à Cocody», a déclaré Alexia Kanté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *