fbpx

RÉVÉLATION: TROIS SÉNÉGALAIS ASSASSINÉS ET ENTERRÉS EN CASAMANCE…

 

Il s’agit de Mamadou Korka Diallo, Ismaïla Koné, et Pape Diouf tués et enfuis dans des
puits et des fosses communes. Ces « lieux identifiés » ont aussi servi de tombes à des africains assassinés en Gambie par le régime de Yahya Jammeh

L’avocat international d’origine américaine Reed Brody invité ce dimanche 02 mai de l’émission  »7SEMAINE » sur Africa7 a laissé entendre sur le plateau de la télévision panafricaine « trois sénégalais et plusieurs autres victimes de l’ancien président gambien Yayah Jammeh partagent une fosse commune en Casamance. Ces victimes selon l’avocat sont entre autres des nigérians et des ghanéens entre autres candidats à l’immigration clandestine.

Selon toujours l’avocat surnommé « le chasseur de dictateurs » Yahya Jammeh himself a ordonné durant son magistère l’exécution suivi de l’enterrement en terre sénégalaise notamment en Casamance d’africains qu’ils prenaient pour des mécènes venus déstabiliser son régime

L’ancien président gambien, ajoute l’avocat avait érigé ses cimetières particuliers dans la région sud du Sénégal où plusieurs personnes dont trois sénégalais, Mamadou Korka Diallo, Ismaïla Koné, et Pape Diouf ont été enterrées par l’armée de l’ancien homme fort de Banjul

Poursuivant ses révélations dans son combat pour le respect des droits humains, le porte-parole de l’ONG Human Rights Watch annonce la création à venir d’un Tribunal hybride pour Juger le président Jammeh ainsi que ses collaborateurs identifiés par la commission « Vérité et Réconciliation » mise sur place depuis deux ans par les autorités gambiennes

Ancien avocat des victimes de Hisseine Habré, ( condamné à vie au Sénégal par le Tribunal Spécial Africain NDLR) Reed Brody soutient également être sollicité par plusieurs collectifs de plusieurs pays en Afrique dont des ivoiriens et des burkinabés victimes des régimes de Laurent Gbagbo et de Blaise Compaoré

IBRAHIMA KHALIL DIENG
Africa7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *