En République démocratique du Congo (RDC), le président Félix Tshisekedi a profité du Nouvel An pour désigner son informateur, le sénateur et ancien ministre Modeste Bahati Lukwebo. Sa mission est d’identifier dans les trente jours une nouvelle majorité à l’Assemblée nationale. Le Front commun pour le Congo (FCC) de l’ex-président Joseph Kabila revendiquait cette majorité, avant de voir le bureau de l’Assemblée nationale tomber à la suite d’une motion initiée par l’opposition et des députés pro-Tshisekedi.

Certains dans l’entourage du président congolais Félix Tshisekedi avaient évoqué les noms des opposants Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba. L’ancien gouverneur du Katanga et l’ex-vice-président avaient fait le déplacement à Kinshasa mais étaient repartis sans qu’il y ait une annonce.

facebook Share on Facebook
Twitter Tweet
Follow Follow us