fbpx

La mondaine malienne, Diaba Sora, est sortie de prison. Incarcérée depuis plusieurs semaines, dans la prison des femmes, à Bolé, la star malienne des réseaux sociaux a ainsi bénéficié d’une liberté provisoire, pour pouvoir retrouver sa fille, qui serait véritablement affectée par son arrestation. La petite aurait même « abandonné » son école, à cause de ses camarades, qui se moquaient d’elle.

Arrêtée le 26 mai dernier à Bamako, avant d’être placée sous mandat de dépôt, Diaba Sora est libre de tout mouvement. Le motif de son arrestation serait lié à une note vocale qui a fuité sur la Toile, dans laquelle elle tenait des propos injurieux et grossiers à l’endroit de ses concurrentes influenceuses. « Si vos se… ne marchent pas et ne valent pas 10 FCFA, la mienne vaut des milliards. C’est moi la vedette Diaba Sora, votre cauchemar…», disait-elle dans l’enregistrement.

Son arrestation a d’ailleurs suscité une vague de réactions sur la Toile. Beaucoup de ses fans estimaient que Diaba Sora était victime d’injustice et de jalousie de la part de la femme d’un commissaire de police. Ce qui n’était pas le cas. En effet, une nouvelle loi a été votée au Mali, en 2019, condamnant fermement les injures sur les réseaux sociaux, mais il a fallu cette affaire Diaba Sora, pour que nombreux Maliens prennent conscience. En plus des insulteurs, même ceux qui partagent leur message seront poursuivis, selon le procureur.

Ses proches disent espérer qu’elle a tiré suffisamment de leçons durant son incarcération, pour ne plus tomber dans cette dérive et ne plus répondre aux provocations, surtout sur les réseaux sociaux. « Ma sœur Diaba Sora est libérée. Dieu est bon. Merci pour votre soutien », s’est réjouie, sur son Snapchat, sa petite sœur Moussou Sora.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *