fbpx

PANDÉMIE COVID-19: LE PROFESSEUR DIDIER RAOULT POSE SES VALISES AU PAYS DE LA TERRANGA


En visite au Sénégal, Didier Raoult a rencontré ses pairs en charge de la riposte anti-Covid-19 et s’est montré admiratif: «nous 
avons beaucoup à apprendre du Sénégal », a-t-il déclaré. Et de lancer une pique qui ne passera pas inaperçue sur les  bords de la Seine : «le conseil scientifique est meilleur ici qu’en France».

En opposition frontale avec l’ordre des médecins et le ministère français de la Santé sur la stratégie de lutte contre la pandémie, le  directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (Ihu) de Marseille avait défendu l’usage de la chloroquine dans le traitement de la maladie, s’attirant  les foudres des big pharma et de certains médecins dont il avait dénoncé les relations d’intérêt dans leurs choix de médicaments.

Au delà  de la querelle  scientifique, la controverse, mondiale, a pris des relents idéologiques entre le médicament bon marché, accessible à la périphérie, et l’exorbitant Remdesivir dont le triomphe sur le terrain officiel et auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait donné lieu à la flambée des cours des pharmaceutiques à Wall Street. 

Didier Raoult mettra à profit sa visite à Dakar pour étudier de prêt les variants du Covid-19 séquencés par les médecins sénégalais. Au terme de ce séjour, les partenariats seront renforcés entre l’Institut hospitalo-universitaire (Ihu) de Marseille, l’Institut de recherche pour le développement (Ird) et  l’Institut de recherche en Santé, de surveillance épidémiologique du Pr Souleymane Mboup. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *