Lucie Mouillaud. Correspondante RFI à Kampala,

En Ouganda, retour d’internet après un blackout complet de toute connexion depuis mercredi 13 janvier, la veille des élections. La connexion a été partiellement rétablie, ce lundi matin, deux jours après l’annonce des résultats officiels de la présidentielle. Les réseaux sociaux restent inaccessibles sans VPN pour le moment

 

Le président sortant Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 35 ans, a été réélu avec 58,64% des voix, contre 34,8% pour son principal adversaire Bobi Wine. La contestation attendue des résultats reste pour l’instant timide à Kampala. La ville reste calme.

Les grands mouvements de contestation attendus n’ont finalement pas eu lieu dans la capitale, après un scrutin sous haute sécurité et une campagne marquée par de nombreuses violences.

La Plateforme d’unité nationale (NUP), le parti de l’opposant Bobi Wine, a rejeté hier, dimanche, les résultats annoncés par la commission électorale et de son côté, Joel Ssenyonyi, porte-parole du parti, a également demandé aux Ougandais d’utiliser tous les moyens légaux pour poursuivre le changement, sans clairement appeler la population à manifester.

Depuis ce lundi matin, les forces de l’ordre bloquent l’accès au siège du parti à Kampala. Bobi Wine se dit toujours assigné à résidence dans sa maison à Magere, au nord de la capitale. Ce week-end, des militaires entouraient sa propriété et aucun visiteur n’a été autorisé à rentrer.

C’est l’élection la plus frauduleuse que l’Ouganda ait connu. […] Nous rejetons les résultats annoncés et nous appelons tous nos soutiens et tous les amis de l’Ouganda à faire de même. Toutes les options pacifiques, non violentes et respectueuses de la Constitution sont sur la table. Dès que je pourrais communiquer avec les leaders de mon parti, nous allons nous réunir. Et puisqu’il semble que internet soit de retour, je vais organiser un meeting virtuel avec les leaders de mon parti et nous informerons les Ougandais de notre plan pour la suite.

Bobi Wine, opposant et leader de la Plateforme d’unité nationale (NUP)

“Internet a été rétabli ce lundi après cinq jour de blocage complet, de tous les réseaux, partout dans le pays. Le gouvernement avait décidé de couper les connexions la veille du scrutin présidentiel. Le porte-parole du gouvernement, Ofwono Opondo, a conseillé aux internautes et notamment ceux de l’opposition de ne pas utiliser la connexion pour promouvoir de la propagande haineuse, des menaces ou de l’intimidation.”

Le retour d’internet se traduit aussi par le retour sur les routes de Kampala des chauffeurs et applications de transport, durement impactés par la coupure des réseaux.

“J’ai arpenté les routes et j’ai souffert. Chercher des clients n’était vraiment pas évident. Mais maintenant, je vais très bien, parce qu’internet est revenu. Et j’ai déjà un client, je suis très content.”

La coupure a eu des conséquences économiques
facebook Share on Facebook
Twitter Tweet
Follow Follow us