fbpx


Le tribunal des pairs du Conseil pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie dans les médias (CORED) a épinglé 11 médias, dont deux  ont respectivement reçu un blâme de son président, Mamadou Thior, vendredi. 

Ces avis font suite à cinq plaintes adressées au CORED, ainsi qu’à quatre autosaisines, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse co-animée avec le secrétaire général de l’organisation, Ousmane Dia.

Il s’agit « d’une plainte pour diffamation du Directeur gérant et PCA de la SODAV contre le site Xibaru et le quotidien L’Exclusif qui ont respectivement reçu un blâme et un avertissement ».

« Xibaru qui avait fait appel, a vu sa sanction confirmée », a-t-il signalé.

Il rappelle que dans le sillage des manifestations du mois de mars dernier, consécutives aux poursuites judiciaire contre l’opposant Ousmane Sonko, accusé de viol, le CORED s’est autosaisi à la suite d’une chronique de Madiambal Diagne dans Le Quotidien, jugée « discriminatoire et stigmatisante ». 

 « Le tribunal des pairs l’a blâmé, selon le texte, après l’avertissement du mois d’octobre 2020 pour une autre chronique (…) que le tribunal avait aussi estimé discriminatoire et stigmatisant ».

 S’agissant des avertissements, le CORED souligne dans son texte liminaire qu’il s’est autosaisi contre sept supports médiatiques, à savoir Les Echos, L’Observateur, Libération, Pressafrik, Seneweb et TFM, qui avaient publié « la photo sans floutage d’un bébé de 10 mois décédé, prétextant l’autorisation du père de l’enfant ».

 Il signale que « le tribunal a demandé aux trois médias Pressafrik, Seneweb et Voxpopuli, qui ont reconnu leurs fautes, d’êtres plus vigilants à l’avenir’’, les quatre autres, Les Echos, L’Observateur, Libération et TFM, ayant « été avertis ».

 Mamadou Thior a de même évoqué « une autosaisine contre le quotidien L’Observateur qui a fait tenir à Khalifa Sall des propos démentis par l’intéressé sur sa neutralité face aux candidats de son camp, déclarés à la mairie de Dakar ».

 « L’auteure de l’article et le directeur de publication Ndiaye ont écopé d’un avertissement », a-t-il ajouté.

 Le Tribunal des pairs a dans la même veine « servi un avertissement au site Senenews suite à une plainte du président de la Mutuelle de santé des agents de l’Etat (MSAE) et enjoint un droit de réponse au plaignant ».

 Selon le texte, les pairs « ont donné raison au site régional ndarinfo.com, qui a accusé la RTS télévision d’avoir utilisé ses images sans son accord dans un reportage ».

 « Une autosaisine contre le site senegal5.com pour diffusion d’injures à l’encontre de Me El Hadj Diouf [avocat au barreau de Dakar] a été sanctionnée par un avertissement », selon le CORED.

 Il souligne que l’affaire dans laquelle Dakaractu se plaignait de « plagiats répétés de la part de Senego » a été elle « vidée » et « l’avertissement qui a été servi à Senego, a été confirmé en appel ».

 Le CORED a rappelé que « tous ces avis du Tribunal des pairs ont comme fondement le Code de la presse et la Chartes des journalistes du Sénégal ».

 Dans cette dynamique, il a invité les journalistes à « les lire pour s’en imprégner et éviter certains manquements à l’avenir ».

Selon lui, « quand le tribunal sanctionne positivement ou négativement, il met toujours en avant la pédagogie ».

 Le CORED informe que « trois autres affaires sont en ce moment en instruction dont une plainte et deux autosaisines ».

 Il a salué « la franche collaboration des organes de presse concernés qui comprennent mieux son rôle d’autorégulateur ».

 Il signale que « les avis du Tribunal des pairs du CORED sont désormais pris en compte dans la délivrance du quitus pour obtenir la Carte de presse ».

 « Autre nouveauté, a-t-on ajouté, chaque sanction, avertissement, prise par le CORED fait perdre dix points au média épinglé dans le cadre de l’accès au Fonds d’appui et développement de la presse ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *