mercredi, décembre 8, 2021
spot_img
AccueilA LA UNEOCTOBRE ROSE: SELON (ACS2) LA LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN PASSE...

OCTOBRE ROSE: SELON (ACS2) LA LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN PASSE PAR LA LIMITATION DES FACTEURS DE RISQUES

 

Diarra Guèye Kébé, présidente de l’Association cancer du sein – Sénégal (ACS2), insiste sur l’adoption de comportements permettant de limiter les facteurs de risque pour cette pathologie, compte tenu de l’importance de la mortalité due à cette maladie.

Selon Mme Kébé, ’’grâce à une bonne alimentation et une bonne hygiène de vie”, combinées au sport, notamment la marche, “le taux de prévalence de ce cancer peut être réduit’’.

La présidente de l’Association cancer du sein – Sénégal s’entretenait avec des journalistes, mercredi, à l’occasion d’une journée de dépistage organisée en collaboration avec l’association des femmes du rectorat de l’Université Gaston-Berger (UGB) de Saint-Louis.

Elle a fait observer que cette journée permet aux couches sociales vulnérables de se faire dépister et de bénéficier d’un suivi de son association, rappelant que ’’les femmes en difficulté qui souffrent d’un cancer du sein, n’ont pas toujours les moyens de se prendre en charge’’.

Cette maladie ne touche pas uniquement les femmes, car des hommes font également partie des personnes souffrant de ce type de cancer, a-t-elle signalé.

Fatou Diop Sall, la présidente de la cellule genre de l’UGB, a quant à elle insisté sur la nécessité pour les femmes de se dépister pour éviter les conséquences néfastes de cette maladie.

Le recteur de l’UGB, Ousmane Thiaré, rappelle lui le fort taux de mortalité du cancer du sein et invite l’association des femmes du rectorat, en collaboration avec la cellule genre de l’UGB, à multiplier ce genre d’initiatives.

Il estime qu’’’il faudrait en arriver à la reprise des randonnées pédestres et des activités sportives pour diminuer le taux de fréquence de cette maladie’’. 

“Un mois seulement ne suffit pas et il faudrait réfléchir à pérenniser ce genre d’activités et à la multiplier’’, plaide-t-il.

Des femmes de l’UGB et des villages environnants ont pris part à cette journée, dont l’objectif est de toucher environ 400 femmes.

NOUS SUIVRE
16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Top articles
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici