fbpx

Obséques de Tanor Dieng : les larmes d’Ibk critiqués au Mali

Les obsèques d’Ousmane Tanor Dieng, mercredi à Nguédiène, ont certainement été marquées par les larmes du président malien, Ibrahima Boubacar Keïta, qui n’a pas pu terminer son discours, étreint qu’il était par l’émotion. Toutefois, au Mali, cela n’a pas été bien vu, notamment par l’opposition, qui n’a pas manqué de critiquer le président malien.

Boua a pris l’avion pour aller pleurer au Sénégal. On l’a vu à Ogossabou où plus de 100 Maliens ont été massacrés, mais Boua n’a pas pleuré. Seigneur », a posté Sokhna Niane, une militante de Soumaïla Cissé sur les réseaux sociax, reprise par Les Echos.

Lutiano Sidibé lui emboîte le pas, affirmant que le président malien « se moque d’Ogossabou et de Sobane (deux localités maliennes où il y a eu des massacres) ». Les réactions sont nombreuses, reprises par le journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *