Pour le nouvel an, le Président de la République a accordé sa grâce à huit cent dix-huit (854) personnes condamnées pour diverses infractions et détenues dans différents établissements pénitentiaires du pays.

Il s’agit de : 786 individus bénéficiants d’une remise totale de peine, dont quatorze (14) gravement malades, une (01) âgée
de plus de soixante-cinq (65) ans et dix (10) mineurs.

« Vingt-six (26) remises de peine de deux (02) ans, six (06) commutations de peine de perpétuité en vingt (20) ans de réclusion criminelle » renseigne le communiqué du ministère de la justice parcouru par Africa7.