fbpx

Suit au scandale qui avait  éclaté entre le milliardaire Babacar Ngom propriétaire de Sedima et les paysans de Ngingler les tensions s’étaient atténuées. Mais après 9 (neuf) mois de trêve le conflit reprend vie. L’objet de convoitise qui oppose l’homme d’affaires aux paysans n’est autre que les terres de Ngingler

En effet, ce litige foncier perdure depuis 5 ans.Les villageois accusent le PDG du Groupe Sedima de vouloir faire main basse sur presque 75 hectares de leurs terres pour y développer son projet «agrobusiness». une nouvelle tournure donc, d’après libération, qui nous apprend que des incidents ont éclaté à nouveau entre les deux parties.

Et cette fois-ci tout est parti d’un container station sur les terres convoitées. En début de semaine, six paysans ont effectué une descente musclée dans l’exploitation de l’homme d’affaires pour exiger que le container, installé depuis plusieurs mois au niveau de la zone litigieuse, soit déplacé immédiatement, au motif qu’il se trouverait sur leurs terres.

Des échanges houleux ont eu lieu. Les paysans de Ndingler ont promis de revenir, pour se faire entendre, si le container n’est pas déplacé, selon toujours la même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *