Le CHAN qui démarre ce samedi 16 janvier au Cameroun sera la première compétition sportive internationale organisée avec le public depuis l’apparition du Covid-19. À quelques heures de l’événement, le ministre des Sports du Cameroun, Narcisse Mouelle estime que son pays est prêt à faire face au grand défi sanitaire et organisationnel.

 Pendant trois semaines, le Cameroun va être le centre de gravité du spectacle sportif footballistique international.

Nous sommes conscients du fait qu’en prélude de la CAN, nous allons organiser le plus grand événement sportif international de football depuis le début du coronavirus. Nous avions déjà organisé des événements semblables comme la CAN de 1972, mais ce n’est pas semblable dans sa dimension. En 1972, c’était une CAN à huit équipes et sur deux sites comme lors de la CAN féminine de 2016. Avec le CHAN, nous sommes à 16 équipes sur quatre sites, avec quatre grands terrains de compétition et un nombre suffisant de terrains d’entraînement.

Nous allons organiser le premier grand événement sportif ouvert au public depuis le début du Covid. Cela se fera avec un certain nombre de mesures sanitaires comme la jauge placé à 25% de la capacité des stades pour le match d’ouverture, les matches de poule, et les quarts, et 50% pour les demi-finales et la finale.

Nous avons fait nos preuves au Cameroun en matière de maîtrise de la pandémie. Les statistiques du ministère de la Santé sont relativement rassurantes (27 336 cas pour 451 décès au 14 janvier 2021). Des mesures drastiques ont mises en place, en résonance avec les mesures barrières instruites par le président de la République et en concordance avec le protocole sanitaire édictés par la CAF. Ces mesures intègrent le respect de la distanciation physique dans les stades, nous allons recourir à la détection systématique des spectateurs et au port du masque obligatoire pour l’entrée du stade. Des mesures particulières sont prises pour que l’on puisse retracer le spectateur de son entrée au stade à son installation dans les tribunes. a confier monsieur Narcisse Mouelle à nos confrérie de Rfi

facebook Share on Facebook
Twitter Tweet
Follow Follow us