fbpx

MONDIAL BEACH SOCCER: LES LIONS DE LA PLAGE S’IMPOSENT FACE AU PORTUGAL TENANT DU TITRE (5-3) ET S’OFFRENT UN TICKET POUR LES QUARTS DE FINALE

 

Face à l’une des équipes les plus redoutables dans cette discipline en l’occurrence le Portugal, Champion en titre et six fois Champion d’Europe les protégés de Ngalla Sylla n’ont pas tremblé.
En effet les lions ont rugi face à la sélection portugaise et se sont imposés sous le score de 5 buts à 3.

L’équipe du Sénégal de beach soccer s’est par la même occasion qualifiée en quarts de finale de la Coupe du monde. Les Lions viennent d’enregistrer leur deuxième victoire en poule après avoir dominé (6-1) l’Uruguay lors de son premier match.

Dans un duel équitable, le Sénégal a fait la différence aux dernières minutes du chronomètre. Alors que le score était de trois buts partout après les réalisations de Raoul Mendy, auteur d’un doublé, et de Mandione Diagne, Les Lions reprennent les devants grâce au même Mandione Diagne.

Le numéro 8 du Sénégal envoyait une merveille de tête imparable pour le gardien portugais et ainsi  permettre à son équipe, notre équipe de mener. Le Portugal a poussé pour égaliser, mais quand un bon Lion part à la chasse, il ne reviendra pas bredouille.Les Lions de La Teranga n’ont pas fait exception à cette règle.

C’est de là qu’apparait Jean Ninou Diatta. Moins vu cet après-midi, Ninou ne pouvait cependant terminer la rencontre sans scorer, même si ce sera sur penalty. Quelques instant après le 4-3, il claque le 5-3 et dessine parfaitement la victoire de nos braves Lions, qui auront retenu toutes les émotions face au décès de la mère de Raoul Mendy. Auteur de cinq buts en deux matchs, le numéro 9 du Sénégal aura mérité tous les accolades qu’il a reçu à la fin de la rencontre.

En effet une chaîne de solidarité s’est  formé au tour du lion qui a rendu hommage à sa maman décédé à la veille de cette rencontre et comme en témoigne les images ci-dessous ce fut un moment d’intense émotion.

 

Pour renchérir le sélectionneur national, Ngalla Sylla, qui s’est prononcé depuis la Russie ajoute que tout le groupe s’est battu corps et âme pour faire tomber les champions du monde en titre. Ce, pour plusieurs raisons dont l’hommage rendu à la mère de Raoul Mendy.

« Tout le mérite revient aux joueurs, aux dirigeants et à tout le staff technique. Chapeau à Raoul, aujourd’hui ce n’était pas du tout évident, après avoir reçu cette mauvaise nouvelle (le décès de sa mère…) Il fallait jouer jusqu’au bout pour gagner ce match et au moins contribuer à atténuer sa douleur. Cette belle victoire on la dédie à Raoul, vraiment il le mérite. »

Sur le plan purement sportif, l’ancien capitaine des Lions de la plage dira : « Contre le grand Portugal, on a joué un match très physique, tactique mais aussi technique. Sur tous les plans, on a été dominateurs. Hormis sur les balles arrêtés, ils n’ont pas pu développer leur jeu. Maintenant cap sur les quarts de finale, l’objectif reste toujours le même, c’est-à-dire atteindre les demi-finales… »

Un objectif plus que jamais réalisable pour le Sénégal, sextuple champion d’Afrique de la discipline qui court encore derrière une médaille à la Coupe du monde…

Pour la dernière journée de la phase de groupes, mardi 24 août, les partenaires d’Al Seny Ndiaye affronteront l’Oman (12h00 GMT). L’équipe omanaise s’est inclinée (2-4) devant l’Uruguay, un peu plus tôt dans la journée.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *