Le président de l’ONG Horizons sans frontières (HSF), Boubacar Seye, devra sortir les preuves de ses accusations de détournements de fonds (180 millions d’euros) portées contre l’État du Sénégal. Le Secrétaire d’État aux Sénégalais de l’Extérieur, Moïse Sarr, est très clair sur la question, devant le Jury du dimanche (JDD), ce 17 janvier.

Boubacar Seye, placé en garde-à-vue à la Section de recherches (SR) de Colobane suite à son arrestation vendredi dernier, à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), sera déféré au parquet, demain lundi.

facebook Share on Facebook
Twitter Tweet
Follow Follow us