Milan: Un enfant tombe du troisième étage au Consulat Général du Sénégal

Milan: Un enfant tombe du troisième étage au Consul Général du Sénégal

Ce mardi 21 janvier 2020 peu après 13 heures, les sapeurs-pompiers de Milan sont intervenus à viale Certosa 187 pour sauver une fillette sénégalaise tombée de la cage des escaliers. La victime est en réanimation à l’hôpital de Niguarda de Milan à quelques 2 kilomètres du consulat. Son état de santé est grave mais apparemment elle n’aurait pas subi de traumatisme ou de blessure mortels. Les causes de la chute restent encore à déterminer. Âgée de deux ans environ, elle est tombée du troisième étage de l’immeuble qui abrite l’institution sénégalaise. Elle était venue de Pescara (région des Abruzzes) ville distante de 522 kilomètres de Milan.

Arborant les escaliers, la fillette était tenue à la main par sa mère de 21 ans. Selon les premières informations « l’accident est survenu quand la jeune mère a lâché l’enfant pour attacher ses chaussures ».

Alertées par les émigrés, les forces de l’ordre ont envahi les locaux du consulat. Arrivée en premier sur les lieux, la police locale qui a constaté la gravité des dégâts a fait appel en renfort la police scientifique (voir photo) et aux sapeurs-pompiers. Une enquête est ouverte par la gendarmerie italienne. Les parents dont la maman et l’oncle de l’enfant ainsi que des personnes présentes sur les lieux sont entendus par les carabiniers

Informée, Madame le consul général qui n’était pas sur place au moment des faits « s’est rendue à l’hôpital pour s’enquérir de la situation de l’enfant » nous reporte notre source

Dans un passé récent toujours dans ce même consulat du Sénégal à Milan, un enfant était aussi tombé des escaliers intérieurs.

Deux mémorables journées marquent ainsi ce début de semaine des sénégalais qui dépendent de la juridiction de Milan.

Ce lundi 20 janvier 2020, le personnel du consulat a passé toute la journée à protester et à regretter de ne pas pouvoir satisfaire les émigrés venus se procurer des documents.  L’institution fonctionne sur la volonté unique du chef de poste. Les deux délégataires de signatures que sont le chancelier Fofana et le consul général Madame Rokhaya Ba Touré sont tous partis à Rome ce jour pour « une rencontre dans le but d’harmoniser les activités administratives ». La rencontre qui a eu lieu à la capitale italienne nous dit-on est provoquée par le tout nouvel ambassadeur Dr Papa Abdoulaye Seck qui « ignorait » la réalité du terrain.

Les deux personnalités, uniques porteuses de signatures à Milan ont boycotté leur poste sans d’autres solutions alternatives

Les pauvres émigrés ont perdu une journée de travail et du temps, eux qui se sont déplacés des villes lointaines pour des demandes de certificats de naissance pour certains ou des demandes de renouvellement de passeports ou la délivrance de laisser-passer pour d’autres. Les fonctionnaires sur place en l’occurrence la personne proposée à l’enregistrement des dépôts relatifs à la délivrance des cartes nationales d’identité et le vice consul ne sont pas en mesure de donner des explications plausibles aux émigrés. Aucune note de service ni d’information ne leur sont communiquées.

Ils ont été nombreux les lanceurs d’alerte à attirer l’attention des autorités sénégalaises sur le manque de sécurité au consulat du Sénégal à Milan.  Cet édifice dont les conditions d’achat non encore diligentées et qui portent sur un financement de 852 millions de nos pauvres francs a fait encore parler de lui en ce début d’année.

En attendant les conclusions de l’enquête, les autorités sénégalaises sont de nouveau interpellées face aux réalités qui gouvernent la juridiction de Milan

Alioune NDIAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.