fbpx

MEUTRE DE PENDA KÉBÈ À ZIGUINCHOR: POUR UN COUPON BAZIN LE PETIT AMI ÉTRANGLE SA DULCINÉE

 

Aliou Diouf est finalement passé aux aveux, expliquant les détails de ce qui s’est passé, et qui a conduit à la mort de sa copine Penda Kebe.

En effet, confondu avec les résultats de l’autopsie, le petit ami de la victime s’est finalement dénoncé face aux enquêteurs . Ainsi le monogame âgé de 38 ans a dévoilé le mobile du crime sur procès-verbal.

D’après le conducteur de moto tricycle  » taf taf », tout est parti d’une bagarre entre lui et sa copine Penda Kébé, dans la nuit du 08 au 09 août dernier.

Le soir du drame le mis en cause accompagnait sa petite amie qui lui avait rendu visite. Arrivés devant le Lycée Elhadji Oumar Lamine Badji vers 23 heures, les deux tourtereaux se sont livrés à une bagarre qui a tourné au vinaigre.

Le mobile du crime serait dû à un coupon de bazin que la victime réclamait à son bourreau qui n’est autre que son petit ami.

« Penda Kébé m’a fait savoir qu’elle veut acheter un bazin Getzner pour les besoins de la fête de l’Assomption. Et elle m’avait demandé un montant de 70.000 F cfa. Mais j’étais (pas) en mesure de satisfaire son besoin à défaut d’avoir cette somme d’argent. Ainsi elle était  dans tous ses états » explique Aliou Diouf.

Retraçant le film de l’horreur sur procès-verbal, le présumé meurtrier confiera qu’il avait pourtant beau tenter de calmer Penda Kébé mais sans succès. Et Selon l’homme originaire du département de Bambey, il s’en est suivi une bagarre entre eux.

« Nos têtes étaient violemment cognés au cours de notre altercation. J’ai réussi à étrangler Penda Kébé à l’aide de mes mains jusqu’à ce qu’elle perd connaissance. Et elle s’est affalée lorsque j’ai lâché prise « , avoue-t-il selon des informations exclusives de Seneweb.

Poursuivant son récit glaçant, Aliou Diouf révèlera devant les enquêteurs qu’il a soulevé le corps sans vie de la victime avant de le porter sur sa tête. Et il l’a jeté au niveau d’un dépotoir d’ordures pour camoufler d’après lui.

Aliou Diouf avait nié être l’auteur du crime et prétendait que sa petite amie est morte par noyade lors de son premier interrogatoire. Mais les enquêteurs avaient noté des incohérences dans ses propos et la présence de traces de blessures dont des égratignures au niveau de son visage. Le suspect a donc été placé en garde-à-vue depuis le 11 août dernier.

Finalement les résultats de l’autopsie sont parvenus tardivement aux policiers. Et le document médical a véritablement enfoncé le petit ami de la victime. Selon des informations de Seneweb, le médecin légiste de l’hôpital régional de Ziguinchor, Dr. D. Sakho a attesté que Penda Kébé est morte par asphyxie mécanique par suffocation suite à une compression cervicale et thoracique.

Visé pour meurtre, Aliou Diouf a été déféré ce lundi vers 11heures  au tribunal de grande instance de Ziguinchor.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *