fbpx

MATAM: UN ENSEIGNANT SURPRIS AVC SON ÉLÈVE DE CM2 DANS SA CHAMBRE À THILOGNE

 

L’enseignant aux initiales D.G, en service dans une école primaire de Thilogne, département de Matam, a été surpris en flagrant délit avec son élève de Cm2.

Accusé d’avoir violé la fillette, l’enseignant D.G est mis aux arrêts par la gendarmerie. Les pandores l’ont mis à la disposition du procureur près du Tribunal de grande instance de Matam. Les faits se sont déroulés dimanche dernier et secouent l’inspection de l’éducation et de la formation (Ief) de Matam. La fille de 11 ans aurait été portée disparue par sa famille toute la soirée du dimanche. Mais, finalement, c’est vers 22 heures qu’elle a été retrouvée dans la chambre de son maître, informe un enseignant. Cependant, un proche du mis en cause qui confie avoir parlé avec ce dernier au téléphone indique que D.G nie en bloc les accusations de viol. Même si la fille a été retrouvée dans sa chambre, « il m’a dit qu’il n’a pas entretenu de rapport avec elle », rapporte un directeur d’école en service dans le département de Matam. D’ailleurs, selon lui, le rapport médical fait état d’une déchirure ancienne de l’hymen. 

Selon d’autres informations le sieur D.G aurait même reçu des avertissements de la part de sa directrice et même des menaces des parents d’élèves qui lui soupçonnaient d’amener souvent des filles précoces chez lui pour faire le ménage de sa chambre ou le linge. On nous informe également que la famille n’a pas porté plainte. Mais, son sort est entre les mains du maître des poursuites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *