fbpx

Manifestants et policiers s’affrontent à Hong Kong malgré Noël

Hong Kong a été secoué, mercredi, par des heurts sporadiques entre des militants pro-démocratie et des policiers anti-émeutes. Carrie Lam, cheffe de l’exécutif, a condamné ces heurts, qui ont, selon elle, « gâché l’ambiance festive ». 

Pas de trêve de Noël à Hong Kong. Des heurts sporadiques ont éclaté mercredi 25 décembre entre militants pro-démocratie et policiers anti-émeute, au lendemain de violents affrontements condamnés par le pouvoir pro-chinois, qui a accusé les « émeutiers irresponsables et égoïstes » d’avoir gâché les festivités de Noël.

« De tels actes illégaux ont non seulement gâché l’ambiance festive, mais ont également porté préjudice au commerce local », a fustigé mercredi sur son compte Facebook la cheffe de l’exécutif hongkongais, Carrie Lam.  

À Mong Kok, un quartier commercial théâtre de fréquents affrontements au cours des six derniers mois, la police a fait usage massivement de gaz lacrymogène pour disperser la foule qui prenait à partie les policiers, a constaté un journaliste de l’AFP. 

Du gaz au poivre a également été utilisé dans au moins deux centres commerciaux, lors de heurts entre la police et les manifestants. De nombreux jeunes protestataires ont été arrêtés, certains par des policiers en civil qui s’étaient mêlés à la foule, selon des images diffusées en direct par les télévisions locales.

www.france24.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.