mercredi, décembre 8, 2021
spot_img
AccueilA LA UNEMAGHREB: TEBBOUNE ACCUSE LE MAROC D’AVOIR TUÉ TROIS ALGÉRIENS ET MENACE DE...

MAGHREB: TEBBOUNE ACCUSE LE MAROC D’AVOIR TUÉ TROIS ALGÉRIENS ET MENACE DE SÉVIR

Nouveau vent de tension sur les relations entre l’Algérie et le Maroc, deux voisins en Afrique du Nord dans le Maghreb. En effet, ce sont de graves accusations portées par les autorités algériennes contre les forces armées royales. La Présidence algérienne ayant accusé l’armée marocaine d’être à l’origine des tirs qui ont tué trois camionneurs algériens, sur l’axe Nouakchott-Ouargla.

«Ces trois ressortissants algériens ont été lâchement assassinés par un bombardement barbare de leurs camions, alors qu’ils faisaient la liaison Nouakchott-Ouargla», a, selon l’agence de presse APS, indiqué un communiqué de la Présidence algérienne. L’assaut meurtrier aurait eu lieu entre Aïn Bentili et Bir Lahlou.

La Présidence algérienne est allée plus loin, accusant que «plusieurs facteurs désignent les forces d’occupation marocaines au Sahara Occidental comme ayant commis, avec un armement sophistiqué, ce lâche assassinat… Leur assassinat ne restera pas impuni ». Des menaces proférées à l’endroit du royaume par Alger.

Selon Bladi, le drame serait intervenu, le 1ᵉʳ novembre dernier, alors que l’Algérie célébrait le 67ème anniversaire du déclenchement de la glorieuse Révolution de libération nationale. Le journal précise que les autorités militaires mauritaniennes ont toutefois démenti cette thèse, appelant à agir avec prudence «dans la diffusion d’informations émanant de sources suspectes».

Y a-t-il eu mort de camionneurs algériens sur l’axe Nouakchott-Ouargla ? Si oui, ces camionneurs ont-ils été tués par des tirs de l’armée marocaine ? Au cas échéant, quelle pourrait être la réponse d’Alger qui promet que leur assassinat ne restera pas impuni ? Plusieurs questions qui restent à ce jour sans réponse.

Rappelons que les relations entre l’Algérie et le Maroc sont actuellement très tendues. Une tension qui a d’ailleurs poussé l’Algérie à prononcer la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, le 24 août dernier, puis une interdiction, le 22 septembre, aux avions du royaume de survoler l’espace aérien algérien.

NOUS SUIVRE
16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Top articles
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici