fbpx

MACKY SALL POUR PRÉSIDER L’UNION AFRICAINE EN 2022

Réunis en session extraordinaire le 2 février 2021, les chefs d’Etat de CEDEAO ont désigné le Sénégal comme pays candidat pour assurer la présidence en exercice de l’Union Africaine pour la période 2022 – 2023.

Selon un communiqué ayant sanctionné cette rencontre virtuelle présidée par le Ghanéen Nana AKufo-Addo, les chefs d’Etat de la région ont « instruit le président de la commission de la CEDEAO à prendre les mesures nécessaires pour la communication immédiate de cette candidature à la Commission de l’Union Africaine ».

Par ailleurs, indique-t-on, la conférence a instruit également la commission à proposer pour adoption par la prochaine session ordinaire, « un mécanisme clair de rotation des candidatures en vue de permettre à chacun des Etats membres de légitimement avoir l’opportunité de présider la conférence de l’Union Africaine ». Depuis 2002, le Nigéria, le Ghana, le Bénin et la Guinée sont jusque-là, les Etats de la CEDEAO à présider l’instance continentale.

Sauf cataclysme, le président sénégalais Macky Sall succédera donc au Congolais Félix Tsisékédi (RDC) à la présidence de l’UA. Ce dernier prendra ses fonctions le 6 février, le Sud-africain Cyril Ramaphosa étant arrivé au terme de son mandat.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *