La sortie au mois d’avril dernier du Pr. Moussa Seydi sur l’absence d’un service de réanimation à Ziguinchor a été mal appréciée par le ministère de la Santé. Ce qui avait donné lieu à un différend entre Seydi et Diouf Sarr, le ministre de tutelle.

Ce mardi, présidant la cérémonie d’inauguration du nouveau bâtiment du Service des maladies infectieuses et tropicales (Smit) de Fann, Macky Sall a invité son ministre à plus d’ouverture par rapport à la posture des universitaires et autres chercheurs.

« Il faut accepter la liberté des scientifiques et la liberté des universitaires. Moi ça ne me gène nullement d’avoir des échanges même contradictoires avec les professeurs, avec les médecins, avec les journalistes. C’est vrai qu’il peut déranger si on n’est pas prêt à accepter la liberté du scientifique, de l’infectiologue. C’est pourquoi j’ai tenu à vous accompagner de la manière la plus forte qui soit », déclare Macky Sall à Seydi, devant son ministre de la Santé.

facebook Share on Facebook
Twitter Tweet
Follow Follow us