mardi, septembre 27, 2022
AccueilA LA UNELOCALES 2022: LE POUVOIR CONSERVE SES BASTIONS MAIS PERD DES VILLES SYMBOLIQUES

LOCALES 2022: LE POUVOIR CONSERVE SES BASTIONS MAIS PERD DES VILLES SYMBOLIQUES

La coalition présidentielle a perdu les villes symboliques de Dakar et Ziguinchor lors des élections locales de dimanche, mais réussit à conserver ses bastions électoraux dans plusieurs régions du pays.

Benno Bokk Yaakaar (Ensemble pour un même espoir), la coalition qui regroupe les principales formations de la majorité au pouvoir, a accepté sa défaite dans les villes de Dakar, la capitale et Ziguinchor, grande ville du sud du pays, au sortir des élections locales tenues dimanche 23 janvier 2022 au Sénégal.

Dans un communiqué signé de sa cellule de communication, la coalition présidentielle reconnaît la victoire de ses adversaires de Yewwi Askan Wi (Liberez le peuple), coalition qui regroupe les principaux partis et figures de l’opposition. « La volonté de conquérir Dakar et Ziguinchor, en particulier, n’a pas été concluante», reconnait la majorité présidentielle. Ce communiqué publié dans la soirée de dimanche à lundi, sonne comme une reconnaissance de leur défaite dans la capitale dakaroise et au sud du pays où Ousmane Sonko, l’opposant qui monte au Sénégal, devient le nouveau patron de Ziguinchor, capitale de la région dont il est originaire à la place du maire sortant Abdoulaye Baldé.

La coalition de l’opposition a remporté l’écrasante majorité des communes de la région de Dakar, confortant son hégémonie depuis la victoire des Locales de 2009. A Guédiawaye, département de la banlieue de la capitale, le maire sortant et frère du président, Aliou Sall a reconnu sa défaite devant le candidat de Yewwi Askan Wi, Ahmed Aïdara.

Toutefois, la majorité a réussi à conserver quelques bastions dans le nord, le centre et même le sud du pays. « Les tendances nationales donnent Benno Book Yakaar largement gagnante dans plusieurs capitales régionales et départementales d’autant plus qu’en dehors des listes Benno Bokk Yaakaar, beaucoup de responsables sont allés à ces élections sous d’autres bannières. L’analyse exhaustive des résultats permettra d’en faire le point », promet la coalition dans son communiqué.

Dans les localités de Matam, Saint-Louis, Fatick, Louga, Kaffrine, Sedhiou, Kolda, Dagana, Linguère, Mbacké, Podor, Pikine, la coalition présidentielle est arrivée en tête. Des succès importants mais qui masquent mal les revers symboliques à Dakar et Ziguinchor.

A six mois des élections législatives prévues l’été prochain et à deux ans de la présidentielle attendue en 2024, l’issue de ces élections locales augure-t-elle d’une reconfiguration du champ politique au Sénégal ?

NOUS SUIVRE
16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Top articles
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici