fbpx

 

 

Le PSG a créé la surprise en s’imposant sur la pelouse du Bayern Munich en quarts de finale aller après un match fou (2-3). Auteur d’un doublé, Kylian Mbappé place Paris en ballottage favorable avant le match retour de la semaine prochaine.

La finale perdue en août contre le Bayern  en bonne voie d’être balayée. Le PSG version 2021, revanchard, continue de réécrire l’histoire du club, jusque-là marquée par ces moments de « lose » traumatisants. En Bavière, il a écrit un chapitre que ses supporters n’oublieront jamais. Chez une équipe qui n’avait plus perdu dans la compétition depuis 19 rencontres, sans leur milieu Marco Verratti (Covid-19), les hommes de Mauricio Pochettino ont réussi l’exploit qu’aucun club français n’avait réalisé à l’Allianz Arena depuis 2009.

 Le talent de ses individualités, Mbappé, Neymar et Keylor Navas, tous énormes, et une solidarité d’airain quand il fallu faire face aux incessantes poussées bavaroises. Déjà auteur d’un triplé au Camp Nou face au Barça (4-1), « Kyky » a récidivé avec deux buts (3e, 68e) qui portent la marque de ses progrès dans l’efficacité. « Ney », lui, a délivré deux passes décisives, pendant que le gardien costaricain a enchaîné les parades décisives, à dégoûter les attaquants munichois.

Le capitaine Marquinhos, auteur du but du 2-0 (28e), mérite également d’être cité, mais sa performance a été ternie par sa sortie sur blessure deux minutes plus tard. Après un tel résultat, ne pas voir les demi-finales serait vu comme un échec. Voire même plus: les quatre dernières fois que le Bayern a perdu chez lui en C1, c’était face au futur vainqueur (Real Madrid en 2014, 2017 et 2018, Liverpool en 2019). Mardi, au Parc des princes pour la manche retour, Munich devra marquer au moins deux fois, et sans son buteur star Robert Lewandowski, qui a assuré avant la rencontre qu’il ne serait pas remis à temps de sa blessure à un genou. Mais il faudra se méfier côté parisien, tant le match aller, animé, a livré de grandes surprises.

L’international polonais, interviewé par Sky Sport en Allemagne via Skype, a confirmé que le match retour de la semaine prochaine arrivera trop tôt pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *