fbpx

LIBÉRATION DU PRÉSIDENT LAMINE DIACK SOUS CAUTION : L’ÉTAT DU SÉNÉGAL A PARTICIPÉ À HAUTEUR DE 160 MILLIONS FCFA

 

Selon nos confrères du journal L’As, L’Etat du Sénégal a mis la main à la poche pour participer à la libération sous caution de Lamine Diack, ancien président de l’IAAF.
En effet, L’Etat a déboursé la somme de 160 millions de francs CFA pour assurer la défense de ce dernier. Cette somme, renseigne le journal, a été versée en deux tranches de 80 millions de francs CFA. Nous renseigne la même source.

En résidence surveillée depuis novembre 2015 en France, Lamine Diack a été condamné par la justice française, le 20 septembre dernier, à quatre ans de prison, dont deux ans avec sursis, pour blanchiment d’argent, corruption active et passive, entre autres charges. Une peine alors assortie d’une amende de 500 000 euros (environ 327 millions FCFA). Un montant dont s’est acquitté l’ancien club de Lamine Diack, le Jaraaf de Dakar, en procédant à la vente d’une partie de son patrimoine foncier pour le faire libérer. Lamine Diack est revenu au bercail le lundi 10 mai dernier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *