fbpx

LETTRE AU PROCUREUR: LES AVOCATS D’OUSMANE SONKO METTENT EN EXERGUE LES VICES DE PROCÉDURE

Dans une lettre adressée au Procureur de la République, Serigne Bassirou Guéye, les avocats du leader de Pastef Les patriotes, Ousmane Sonko, accusé de « viols » et de « menace de mort » par une jeune masseuse du nom de Adji Sarr, ont soulevé les irrégularités dans la procédure de cette affaire de mœurs. Selon les robes noires, « pour la première fois, dans l’histoire juridique du Sénégal, un réquisitoire est pris contre X, et sans que le juge d’instruction, n’ait pris aucun acte, il s’est attelé à saisir l’Assemblée nationale pour lever l’immunité parlementaire de X, identifié avant l’heure comme Sonko ». 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *