fbpx

LE SÉNÉGAL OBTIENT 165 MILLIARDS FCFA DE LA BANQUE MONDIALE POUR L’ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ

 

En réponse à l’appel de l’Etat du Sénégal qui organise une Table Ronde des Bailleurs de Fonds pour le Financement de l’Accès Universel à l’Électricité au Sénégal, la banque mondiale a annoncé, mardi soir, une contribution de 300 millions de dollars, soit près de 165 milliards de FCFA. Cette enveloppe représente le tiers du montant global recherché par le Sénégal évalué à environ 500 milliards de FCFA.

« L’objectif d’accès universel à l’électricité d’ici 2025 que s’est fixé le gouvernement du Sénégal est une noble ambition et nous saluons les efforts qui ont permis d’atteindre un niveau d’électrification enviable de l’ordre de 76 % », s’est félicité Nathan Belete, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, la Mauritanie, la Guinée-Bissau, la Gambie et Cabo Verde.

L’appui de la Banque mondiale sera destiné à deux projets additionnels initiés avec le gouvernement du Sénégal pour atteindre l’accès universel. Tout d’abord, il s’agit d’un projet régional, permettant de raccorder les localités situées dans le périmètre des postes construits dans le cadre du Projet OMVG (Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie). Le second projet, qui a une portée nationale, est en cours d’identification.

 » Ces nouvelles interventions permettront d’électrifier une portion significative des 24% des ménages actuellement sans accès à l’électricité – et de les sortir de la pauvreté « , soutient Nathan Belete. A son avis, le défi à relever pour la réalisation de cette grande ambition n’est pas seulement la mobilisation du financement mais également et surtout le défi de la mise en œuvre, qui passe par un renforcement institutionnel en termes d’organisation, de coordination, de contrôle et de suivi.

Outre ces deux projets annoncés par la banque mondiale, cette dernière accompagne également le Sénégal dans la mise en œuvre de sa politique énergétique. Entre autres interventions, on peut citer le Projet d’Appui au Secteur de l’Électricité (PASE) et le Projet d’interconnexion régionale OMVG. Ces deux projets totalisent un financement de 200 millions de dollars. Ils permettent d’améliorer la couverture électrique du pays et de raccorder au réseau de nouvelles localités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *