fbpx

L’ARMÉE SÉNÉGALAISE A DÉMANTELÉ 5 SITES D’ORPAILLAGE CLANDESTINS


Un coup dur pour les orpailleurs clandestins du département de Saraya. Les forces de défense et de sécurité ont tapé fort sur ces chasseurs d’or entre le 13 et le 19 juin derniers. En collaboration avec la Gendarmerie, la Brigade nationale des Sapeurs-Pompiers, la Police nationale, les Douanes, les Eaux et forêts et les Parcs nationaux, la zone militaire n° 4 (Tambacounda-Kédougou) a conduit l’opération «Senouya» pour démanteler des sites d’orpaillage clandestins identifiés dans le département de Saraya et lutter contre les trafics illicites en tous genres menés dans cette zone.

Selon la Direction de l’Information et des relations obliques des armées (Dirpa), le bilan est alléchant. Les forces de défense et de sécurité ont démantelé 05 sites d’orpaillage clandestins. Il s’agit des sites de Niafa Mana Bougou, Sayan Soutou, Mama Kono, Douta et Fadoucou. En plus, l’opération a permis d’interpeller 377 personnes dont 193 Sénégalais et 184 étrangers. Les forces de défense ont également appréhendé 83 femmes. La Dirpa renseigne que la Gendarmerie a déféré 16 personnes parmi celles interpellées pour infractions diverses.

137 groupes électrogènes, 31 marteaux piqueurs, 80 cracheurs… ont été saisis.

Restons avec l’opération «Senouya» pour dire que le matériel saisi est aussi important que le potentiel humain. Les forces de défense ont saisi un véhicule Toyota L 200, 137 groupes électrogènes, 31 marteaux piqueurs, 06 pompes à eau, 80 cracheurs, 01 moto de type Appach, 01 panneau solaire, 19 bidons d’essence, 02 cartons d’huile moteur. Aussi, un débit de boisson clandestin a été démantelé et le matériel, saisi par la brigade de gendarmerie de Saraya. L’état-major général des Armées se félicite de cette opération menée sous le sceau de la collaboration entre les armées et les autres forces de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *