Le ministre de la Culture et de la Communication Abdoulaye Diop a présidé le mardi 29 décembre 2020 le lancement de l’exposition « Xarala qui est selon lui, est une «leçon de morale qu’offre la RTS en saluant son passé ». La chaîne audiovisuelle publique donne ainsi un coup d’envoi au projet RTS ART initié en collaboration avec l’artiste peintre Kalidou Kassé.

Cette exposition qui préfigure le futur musée de la RTS exprime «un devoir de mémoire et une sauvegarde du patrimoine». Divisée en trois séquences, elle est composée  d’objets patrimoines, d’archives photos et celles audiovisuelles parmi lesquels des anciennes caméras marque Betacam, des enregistreurs marque ‘’nagras’’, des micros, des textes écrits, de sons liés au métier du journalisme.

Au nom du directeur général empêché, le directeur de la radio, Michel Diouf  estime que cette exposition a changé le visage de la RTS et embelli l’espace avec ses couleurs. «Elle ressuscite le passé et le conjugue au présent. Il rassemble, redonne une vie et une âme à des objets du passé, inanimés et muets certes, mais ils vous parlent, regardent, interrogent votre présent et votre passé », dit-il.

Pour le ministre Abdoulaye Diop, l’impulsion d’un musée est une inspiration particulièrement heureuse parce que dit-il, «l’histoire du Sénégal se confond sans aucun doute avec celle de la RTS qui est la mémoire vivante de notre pays».

facebook Share on Facebook
Twitter Tweet
Follow Follow us