fbpx

LA BANLIEUE COMPTE DANS SES RANGS PLUS DE 100 INDIVIDUS DÉFÉRÉS SUITE AUX MANIFESTATIONS DE LA SEMAINE DERNIÈRE

­

Après la pluie c’est beau temps même si  le pays porte encore les stigmates visuels des vives tensions de la semaine dernière Le calme est revenu à Dakar et dans les autres régions du Sénégal et ce suite aux discours du président de la République Macky Sall et du leader du Pastef Ousmane Sonko.

Par ailleurs , la pression est palpable au tribunal de Guédiawaye/Pikine. Pour cause, les familles des personnes arrêtées lors des manifestations ont assiégé le tribunal pour demander leur libération.

La sécurité est hautement renforcée sur les lieux. Il faut préciser que plus de 100  personnes ont été arrêté dans la banlieue dakaroise durant cette période de tension. Elles sont poursuivies pour participation à une manifestation non autorisée et trouble à l’ordre public. Elles ont été interpellées dans les communes de Yeumbeul, Malika et Keur Massar.