fbpx
Le drame s’est produit, lundi dernier, à l’unité 4 de Keur Massar Malika. Aïcha Mbène Diouf, 17 ans, a été kidnappée puis brûlée vive par un voleur entré dans la maison.

Elle est admise en soins intensifs, sa vie n’est pas en danger.

D’après le récit de Tribune, le voleur a fait irruption dans la maison des Diouf, trouvant seule la jeune fille.

Sachant qu’il va rentrer bredouille, le malfaiteur n’a trouvé rien de mieux à faire que d’enfermer la jeune fille dans une chambre, et de lui asperger un liquide avant de l’immoler  par le feu.

Selon les explications de la mère de la fille, le voleur est  déjà passé à trois reprises dans la maison.

La première fois, il avait emporté des téléphones portables.

La dernière fois quand il est revenu, la fille l’a reconnu et lui a dit : «c’est encore toi qui reviens-là ».

Le voleur lui rétorque : «m’aurais-tu reconnu ?

La fille lui répond: «oui».

C’est ainsi qu’il a enfermé la fille dans une chambre avant de l’asperger d’un liquide inflammable.

Après son forfait, il a pris la fuite.

La fille a été sauvée par les voisins qui ont entendu des cris dans la concession.

facebook Share on Facebook
Twitter Tweet
Follow Follow us