Karim Benzema fustige la décision de la Cour de cassation dans l’affaire de la sextape :

« La mascarade continue ! »

Karim Benzema a qualifié lundi de « mascarade » la décision de la Cour de cassation de valider l’enquête policière et les méthodes employées par Yann Bessette dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena.

Après que la Cour de cassation a validé lundi l’enquête policière contestée par Karim Benzema dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, l’attaquant français du Real Madrid (31 ans) a fait part de sa consternation sur les réseaux sociaux dans la soirée : « La mascarade continue ! Alors rendez-vous au tribunal si tribunal il y a ! D’ici là, la vie continue profitez en. »

Karim Benzema@Benzema

La mascarade continue ! Alors rdv au tribunal si tribunal il y a ! D’ici là, la vie continue profitez-en #Enjoy #BeStrong #AlwaysProud19,2 k19:51 – 9 déc. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité6 987 personnes parlent à ce sujet

Les magistrats réunis en assemblée plénière le 25 novembre devaient débattre de la loyauté des méthodes employées par Yann Bessette, le commissaire de police qui a mené les investigations et joué les intermédiaires entre Valbuena et les présumés maîtres chanteurs. Contrairement à la chambre criminelle de la Cour de cassation, qui avait invalidé une partie de l’enquête en juillet 2017, ils ont estimé que celui qui se faisait appeler « Lukas » n’avait pas dépassé les limites de sa mission et n’avait pas provoqué la commission d’une infraction.

« Il ne craint absolument rien car il n’y a rien contre lui »

Patrice Spinosi, avocat de Benzema à la Cour de cassation

Le juge d’instruction va désormais pouvoir clore l’instruction judiciaire et renvoyer devant le tribunal correctionnel de Versailles les six mis en examen (Angot, Zouaoui, Cissé, Houass, Zenati, Benzema), ou seulement certains d’entre eux. Le procès ne devrait pas se tenir avant un an. « S’il doit être renvoyé, il ira se défendre devant les juges, a réagi l’avocat à la Cour de cassation de Benzema, Patrice Spinosi. Il ne craint absolument rien car il n’y a rien contre lui. »publié le 9 décembre 2019 à 20h31Karim Benzema

www.lequipe.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.